International
URL courte
7263
S'abonner

Le dirigeant biélorusse a limogé ce 3 juin son gouvernement à deux mois de la présidentielle, rappelant qu’il avait déjà commencé à former un nouveau cabinet afin que les électeurs «en votant pour ou contre, sachent qui s’occupera de la solution des problèmes».

Le Président biélorusse a limogé son gouvernement, a annoncé la chaîne de télévision Belarus 1. Un décret approprié a été signé ce 3 juin. Le service de presse d’Alexandre Loukachenko a confirmé cette information.

«Le décret approprié du chef de l’État entrera en vigueur après sa publication officielle», a-t-il précisé.

Alexandre Loukachenko avait précédemment annoncé son intention d’étudier une nouvelle composition du gouvernement avant la présidentielle, prévue pour le 9 août.

Il faut «que les gens, en votant pour ou contre, sachent qui s’occupera de la solution des problèmes quotidiens relatifs à leur vie et au développement social et économique de notre pays », a-t-il souligné.

Le dirigeant biélorusse a souligné toutefois qu’il «ne fallait pas s’attendre à une révolution lors du changement du gouvernement».

Sans changements brusques

Alexandre Loukchenko a fait remarquer dans ce contexte qu’il avait commencé à former le futur gouvernement il y a six mois, lorsque le cabinet avait été intégré par plusieurs nouveaux ministres. Selon lui, le pays n’a pas besoin de brusques changements avant tout en raison de la crise mondiale sur fond d’épidémie de Covid-19.

«Nous avons vu grandir une nouvelle génération de dirigeants qui ont fait leurs preuves et qui ont été efficaces au gouvernement. Pourquoi les remplacer? Ils peuvent travailler», a-t-il souligné.

Toujours selon Alexandre Loukachenko, ceux qui, en période de crise, ne peuvent pas venir à bout des travaux nécessaires «doivent, bien sûr, être remplacés et affectés à d’autres activités».

Les propositions concernant la nouvelle composition du gouvernement ont d’ores et déjà été soumises au Président.

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
La diplomatie russe ironise sur les propos de Trump concernant ses nouveaux missiles
Deux ex-agents secrets français condamnés à 8 et 12 ans de prison pour trahison
Tags:
gouvernement, Alexandre Loukachenko, Biélorussie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook