International
URL courte
121411
S'abonner

Comme l’a avoué à Sputnik un expert de la Société historique militaire russe, après la défaite nazie, les pays vainqueurs ont voulu économiser sur le maintien de troupes et sur l'approvisionnement de la population civile en Allemagne. C’est pour cette raison que le contrôle de la partie sud-ouest du pays a été attribué à la France.

Après la capitulation de l'Allemagne le 8 mai 1945, les Alliés soviétiques, britanniques, français et américains ont occupé le pays. Selon un expert de la Société historique militaire russe (RVIO), Nikita Bouranov, le contrôle de la zone située dans l’ouest de l’Allemagne a été attribué à la France pour des raisons financières et économiques.

«En 1945, les pays vainqueurs ne voulaient pas supporter de frais liés au maintien de troupes supplémentaires en tant que forces policières ni ravitailler la population civile, de sorte que la décision de Salomon a été d’inclure la France, à qui a été confié le contrôle de la partie ouest de l'Allemagne», a déclaré à Sputnik M.Bouranov.

L'historien a rappelé qu’après la capitulation, l'Allemagne a été divisée en quatre zones. La zone de responsabilité soviétique était à l'est et au nord-est, les États-Unis contrôlaient le sud et les Britanniques le nord-ouest.

«Berlin était gouvernée de manière spéciale, pour un contrôle conjoint de la capitale, un bureau de commandement interallié a été créé, composé de quatre commandants qui exerçaient leurs fonctions à tour de rôle pendant 15 jours chacun».

Le 5 juin 1945, les commandants militaires des quatre puissances (l'URSS, les États-Unis, le Royaume-Uni et la France) ont signé la déclaration de Berlin qui leur conférait l’autorité suprême dans la capitale allemande et dans le reste du pays. Cette déclaration a servi de base juridique aux pouvoirs d'occupation du territoire allemand durant les premières années de l'après-guerre. La déclaration est devenue un prologue du procès international de Nuremberg, ainsi que le précurseur de la conférence de Potsdam, qui a déterminé le système européen d'après-guerre.

Lire aussi:

L'ancien Président français Valéry Giscard d'Estaing est décédé
Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge»
Télétravail, une bombe à retardement pour la compétitivité économique des entreprises françaises?
Tags:
occupation, Seconde Guerre mondiale, URSS, Allemagne, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook