International
URL courte
Manifestations aux USA après la mort de George Floyd, l'homme noir étouffé par un policier (102)
4163
S'abonner

Les autorités municipales de Minneapolis réfléchissent à l’interdiction des prises d’étranglements pour les policiers, après la mort de George Floyd. Des mesures visant à encadrer l’usage de la force sont également à l’étude.

Un accord a été trouvé entre la municipalité de Minneapolis et l’État du Minnesota en vue de limiter les prises d’étranglements, lors des interventions policières, rapporte l’agence Associated Press ce vendredi 5 juin.

Selon les termes de cet accord, tout policier pratiquant une prise d’étranglement ou de retenue par le cou devra en informer immédiatement ses supérieurs, par radio ou téléphone. Cette mesure est le fruit d’une enquête, lancée par le ministère des Droits de l'homme du Minnesota, à propos des droits du département de police de la ville.

Encadrement du recours à la force

L’accord entre l’État et la municipalité comprend plusieurs autres propositions pour encadrer l’usage de la force dans la police. Par exemple, tout policier constatant un usage non autorisé de la force par un de ses collègues, sera tenu d’intervenir verbalement voire physiquement. Un manquement à cette règle entraînera des sanctions disciplinaires, aussi sévères que si le policier avait lui-même fait usage de la force, explique Associated Press.

De même, l’usage d’armes visant à contenir la foule, telles les balles en caoutchouc, les grenades assourdissantes ou les matraques, nécessitera une autorisation du chef de la police.

Le conseil municipal de Minneapolis devrait approuver cette mesure ce vendredi, selon Associated Press. La justice doit également se prononcer sur la question, avant une possible entrée en vigueur.

Dossier:
Manifestations aux USA après la mort de George Floyd, l'homme noir étouffé par un policier (102)

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Deux ex-agents secrets français condamnés à 8 et 12 ans de prison pour trahison
La Chine assure qu'une pneumonie inconnue «beaucoup» plus mortelle que le Covid-19 se propage au Kazakhstan
Un garçon de 14 ans incarcéré pour le viol d’une quadragénaire à Dunkerque
Tags:
police, Minnesota, Georges Floyd, Minneapolis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook