International
URL courte
8210
S'abonner

Alors que la pandémie du coronavirus a lourdement frappé l’économie chinoise, et notamment les ventes au détail, Pékin tout comme d’autres villes du pays va distribuer des bons de consommation aux habitants. Pour cette initiative qui débute samedi 6 juin, les autorités prévoient d'émettre 12,2 milliards de yuans (plus de 1,5 milliard d’euros).

À l’instar d’autres villes chinoises, Pékin émettra dès ce samedi 6 juin des bons de consommation aux habitants, dans le but d'encourager les dépenses après l'effondrement des ventes au détail avec l'épidémie du Covid-19, rapporte Bloomberg.

Ainsi, les autorités de la ville prévoient d'émettre 12,2 milliards de yuans (plus de 1,5 milliard d’euros) en bons de consommation, qui peuvent être utilisés pour faire des achats en ligne ou dans des magasins physiques dans des secteurs tels que la restauration, le shopping, le tourisme, l'éducation et les sports.

La chute des ventes au détail

Les ventes au détail dans la ville ont chuté de 20,4% au cours des quatre premiers mois de l'année, pire que la baisse nationale de 16,2%, selon les bureaux de statistiques locaux et nationaux. Selon Bloomberg, au moins 50 villes à travers la Chine ont distribué des coupons s'élevant à plus de six milliards de yuans (750 millions d’euros) via des systèmes de paiement électronique, notamment à Wuhan, Hangzhou, Nanjing et Shenzhen.

La Chine n’est pas le seul pays asiatique qui cherche à relancer son économie. Ainsi, le gouvernement japonais prévoit d’accorder dès la fin du mois de juillet une aide d'une valeur maximale de 20.000 yens (environ 168 euros) par jour aux personnes voyageant dans le pays afin de stimuler l'industrie du tourisme, un moteur clé de l'économie durement touché par la pandémie du Covid-19.

Lire aussi:

Un épidémiologiste de l’Institut Pasteur met en garde la France
Cas de Covid-19 importés d’Algérie: «on donne le bâton pour se faire battre»
Certains gels hydro-alcooliques peuvent cacher un danger mortel
Tags:
pandémie, Covid-19, Pékin, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook