International
URL courte
6812
S'abonner

Des pillages de magasins et des affrontements avec la police ont accompagné une manifestation de plus de 10.000 personnes qui se sont réunies devant le palais de justice sous le slogan «Black lives matter» ce dimanche 7 juin à Bruxelles. De nombreuses vidéos ont été diffusées sur les réseaux sociaux.

La manifestation de ce dimanche à Bruxelles a été marquée vers sa fin par des affrontements entre les manifestants et la police. Alors que les policiers ont été visés par des jets de pavés et de bouteilles, ils ont été obligés d’utiliser un canon à eau afin de disperser la foule. De nombreuses vidéos des tensions qui ont eu lieu ce 7 juin dans la capitale belge ont été diffusées sur les réseaux sociaux.

Plus de 10.000 manifestants se sont réunis devant le palais de justice de Bruxelles ce dimanche sous le slogan «Black lives matter» en parallèle des manifestations qui se déroulent ces derniers jours aux États-Unis et même en Europe après la mort de l’Afro-Américain George Floyd qui a été tué lors de son interpellation.

Le rassemblement à Bruxelles s’est déroulé majoritairement dans le calme jusqu’au soir quand des heurts et affrontements avec les forces de l’ordre ont eu lieu.

Non seulement les policiers, mais aussi des voitures des forces de l’ordre, ont été pris pour cible par des manifestants qui leur ont fait face en leur assénant des coups de pied et de poing.

En outre, certains ont profité de ces tensions pour piller des boutiques dans les rues de la capitale.

De plus, des manifestants sont montés sur le monument au roi Léopold II et ont scandé «meurtrier» avec un drapeau de la République démocratique du Congo en main, en faisant allusion à l’ancienne colonie belge.

Le bourgmestre de Bruxelles réagit

En réponse à la situation qui a dégénéré dans la capitale, le bourgmestre de la ville Philippe Close a ordonné de procéder à des arrestations et de «mettre fin immédiatement aux troubles à l’ordre public».

Lire aussi:

Malgré les avertissements, un tiers des Français prévoient de «partir» pour Noël
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Tags:
émeutes, police, manifestation, Bruxelles
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook