International
URL courte
Manifestations aux USA après la mort de George Floyd, l'homme noir étouffé par un policier (108)
11734
S'abonner

À peine six mois après son entrée en fonction, la directrice de la police de Portland a démissionné le 8 juin alors que protestations aux États-Unis font rage. Elle sera remplacée par un lieutenant afro-américain.

Face aux critiques sur sa façon de gérer les manifestations dans la plus grande ville de l’Oregon, Portland, la directrice de la police, Jami Resch, a démissionné, rapporte Associated Press.

«La police de Portland a besoin d’être leader en matière de changements. Cela commence avec la confiance. Ce changement de leadership vient de mon cœur. Chuck Lovell a consacré sa vie à son service. Je suis sûre à 100% de lui et de son leadership», a écrit Mme Resch sur Twitter.

«Je suis impatient de vivre cette aventure»

Chuck Lovell est un lieutenant afro-américain. Selon lui, cette nouvelle était «inattendue».

«Dire que c'était inattendu serait une sous-estimation», a déclaré M.Lovell lors d'une conférence de presse. «Je suis touché. Je vais écouter. Je vais me soucier de la communauté et je suis impatient de vivre cette aventure.»

Manifestations à Portland

À Portland, les manifestants ont organisé deux rassemblements pacifiques contre le meurtre de George Floyd, mais un troisième, qui a duré jusqu'aux premières heures du jour, a entraîné au moins 20 arrestations le 8 juin.

Certains manifestants ont jeté des projectiles contre la police, laquelle a répondu en tirant des gaz lacrymogènes.

Dossier:
Manifestations aux USA après la mort de George Floyd, l'homme noir étouffé par un policier (108)

Lire aussi:

À deux doigts de la mort: une nouvelle vidéo choc de violences policières publiée par Mediapart
Un contrôleur de tram poignardé pour avoir demandé à des filles de porter un masque
Trump réagit à la fracture du pied de Biden
L’embargo chinois se renforce contre l’Australie, «chien de garde des États-Unis», selon Pékin
Tags:
démission, George Floyd, manifestation, police
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook