International
URL courte
9261
S'abonner

La dette publique des États-Unis a pour la première fois franchi la barre des 26.000 milliards de dollars, annonce CBS News qui se réfère au département du Trésor. Son envolée tient aux efforts déployés pour surmonter les conséquences de la pandémie.

La dette du gouvernement fédéral envers les créanciers a dépassé 26.000 milliards de dollars pour la première fois dans l’histoire des États-Unis, annonce la chaîne CBS News qui cite les chiffres du département américain du Trésor.

«La dette publique a dépassé 26.000 milliards de dollars. Elle a augmenté de 1.000 milliards depuis le 5 mai. Le 7 avril, elle se chiffrait à 24.000 milliards. La dette publique a augmenté de 6.000 milliards depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche», précise la chaîne.

Une hausse liée à la lutte contre la pandémie

«Le département du Trésor signale que la hausse de la dette publique est liée à l’octroi des fonds à des programme de lutte contre la pandémie de Covid-19 et au report des impôts suite à la pandémie», ajoute la chaîne.

Le 24 avril, Donald Trump a signé une batterie de mesures d’un montant de près de 500 milliards de dollars pour faire face aux conséquences de la crise sanitaire. À ces fins, le Congrès avait précédemment approuvé une enveloppe de 350 milliards de dollars qui était déjà épuisée mi-avril. Fin mars, un premier plan de relance de plus de 2.000 milliards de dollars avait été adopté.

Lire aussi:

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 replonge sous la barre des 35.000 en 24h en France
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Ce propriétaire d’hôtel avait loué une chambre à Xavier Dupont de Ligonnès la première nuit de sa cavale
«Les croisades reprendront»: un centre culturel musulman tagué à Rennes - photos
Tags:
record, dette publique, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook