International
URL courte
0 611
S'abonner

Moustafa al-Kazimi, nommé au poste de Premier ministre d’Irak en mai dernier après cinq mois de crise politique, a fait état d’un projet visant à l’assassiner.

Le Premier ministre irakien, Moustafa al-Kazimi, a annoncé que les services de sécurité l’avaient informé de la préparation d’un attentat à son encontre.

«J’ai reçu des rapports des services de sécurité faisant état d’un projet visant à m’assassiner au cours de ma visite à Mossoul», a déclaré M.al-Kazimi lors d’une allocution télévisée.

La visite en question a eu lieu mercredi 10 juin. Moustafa al-Kazimi s’est alors rendu à Mossoul, deuxième plus grande ville du pays et ex-capitale du califat autoproclamé de Daech*, pour la première fois depuis sa nomination au poste de Premier ministre.

«Je veux dire à certaines forces politiques que je n’ai pas peur», a souligné le chef du gouvernement.

Ancien patron des renseignements irakien, âgé de 53 ans, Moustafa al-Kazimi avait été nommé Premier ministre en mai dernier après cinq mois de crise politique. Considéré comme étant proche de Washington, il jouit également de bonnes relations avec Téhéran.

* Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Covid-19: Quand la cheffe de file de la gauche marocaine verse dans le complotisme décomplexé
Tags:
Mossoul, meurtre, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook