International
URL courte
0 611
S'abonner

Moustafa al-Kazimi, nommé au poste de Premier ministre d’Irak en mai dernier après cinq mois de crise politique, a fait état d’un projet visant à l’assassiner.

Le Premier ministre irakien, Moustafa al-Kazimi, a annoncé que les services de sécurité l’avaient informé de la préparation d’un attentat à son encontre.

«J’ai reçu des rapports des services de sécurité faisant état d’un projet visant à m’assassiner au cours de ma visite à Mossoul», a déclaré M.al-Kazimi lors d’une allocution télévisée.

La visite en question a eu lieu mercredi 10 juin. Moustafa al-Kazimi s’est alors rendu à Mossoul, deuxième plus grande ville du pays et ex-capitale du califat autoproclamé de Daech*, pour la première fois depuis sa nomination au poste de Premier ministre.

«Je veux dire à certaines forces politiques que je n’ai pas peur», a souligné le chef du gouvernement.

Ancien patron des renseignements irakien, âgé de 53 ans, Moustafa al-Kazimi avait été nommé Premier ministre en mai dernier après cinq mois de crise politique. Considéré comme étant proche de Washington, il jouit également de bonnes relations avec Téhéran.

* Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Les Bleus ont renoncé au dernier moment à mettre un genou à terre au début du match France-Allemagne et voici pourquoi
Castex annonce la levée du couvre-feu et la fin du port du masque en extérieur
En continu: Vladimir Poutine et Joe Biden arrivent à la villa La Grange à Genève pour leur sommet - vidéo
Tags:
Mossoul, meurtre, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook