International
URL courte
Manifestations aux USA après la mort de George Floyd, l'homme noir étouffé par un policier (102)
42613
S'abonner

Les employés de Starbucks ne sont pas autorisés à porter des vêtements ou accessoires mentionnant le mouvement Black Lives Matter, révèle Buzzfeed News.

La chaîne de cafés américaine Starbucks a interdit à ses employés le port de tout vêtement ou accessoire faisant référence au mouvement Black Lives Matter («Les vies des Noirs comptent»), a annoncé Buzzfeed News citant une déclaration du groupe.

D’après ses informations, Starbucks estime que ces gestes de soutien pourraient être mal interprétés et provoquer des violences. Cette interdiction s’inscrit dans le cadre de la politique de la chaîne qui bannit le port de symboles religieux et politiques dans ses établissements.

Appels au boycott

Précédemment, la société américaine avait exprimé son soutien au mouvement via les réseaux sociaux. Pourtant, de nombreux internautes appellent désormais au boycott de ses coffee-shops, notamment par l’intermédiaire du hashtag #BoycottStarbucks sur les réseaux sociaux.

L’affaire n’est pas sans rappeler l’arrestation de deux hommes à la peau noire dans un café de la chaîne à Philadelphie en avril 2018, interpellés par la police car ils n’avaient rien commandé et avaient refusé de quitter l’établissement où ils attendaient un ami.

Le groupe a ensuite présenté ses excuses aux deux jeunes hommes, tandis que les autorités de Philadelphie ont promis de leur verser un dédommagement.

Dossier:
Manifestations aux USA après la mort de George Floyd, l'homme noir étouffé par un policier (102)

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
La Chine assure qu'une pneumonie inconnue «beaucoup» plus mortelle que le Covid-19 se propage au Kazakhstan
Un garçon de 14 ans incarcéré pour le viol d’une quadragénaire à Dunkerque
Tags:
protestations, États-Unis, Starbucks, Black Lives Matter
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook