International
URL courte
Manifestations aux USA après la mort de George Floyd, l'homme noir étouffé par un policier (108)
182022
S'abonner

Un buste de l’esclavagiste John McDonough a été démoli et jeté dans le fleuve Mississippi le 13 juin à la Nouvelle-Orléans. L’incident s’ajoute à une série de destructions de statues commises lors des récentes manifestations contre le racisme en Europe et aux États-Unis.

Des participants des manifestations contre le racisme et les violences policières à la Nouvelle-Orléans ont démoli le 13 juin le buste de l’esclavagiste John McDonough et l'ont jeté dans le fleuve Mississippi, rapporte la chaîne de télévision Fox8.

Selon le média, les protestataires ont démoli la statue avant de la porter dans les rues et la charger dans deux camions pour l’emmener vers le fleuve.

Comme l’indique la source, les conducteurs des véhicules ont été interpellés.

À son tour, la maire de la Nouvelle-Orléans, Latoya Cantrell, a condamné les actions des manifestants et a qualifié la démolition du monument d'«illégale».

«La ville de la Nouvelle-Orléans s'oppose au vandalisme et à la destruction des biens de la ville. C'est illégal», a-t-elle écrit sur son compte Twitter.

Une vague de destructions de statues

Le meurtre de George Floyd a déclenché des manifestations suivies de violences. Plusieurs statues ont été démolies ou vandalisées en Europe et aux États-Unis.

Deux statues de Christophe Colomb ont ainsi été dégradées à Boston et Richmond, le 10 juin. À Londres, la statue de Churchill, en face du palais de Westminster, a également été recouverte d’un tag mentionnant «raciste», le 7 juin. Elle a dû être protégée par un caisson d’acier.

En France, la Ligue de défense noire africaine (LDNA) avait également appelé sur Twitter à s’en prendre à plusieurs statues, dont celle du général de Gaulle et une plaque commémorant la bataille de Bir-Hakeim qui ont été dégradées en Seine Saint-Denis.

Dossier:
Manifestations aux USA après la mort de George Floyd, l'homme noir étouffé par un policier (108)

Lire aussi:

Une fête d’anniversaire se transforme en rixe «d’une rare violence» à Marseille
Un photo-journaliste de 65 ans violemment agressé à Reims, son pronostic vital engagé
Biden explique pourquoi il a ordonné des frappes en Syrie
Les quatre maladies qui risquent de provoquer une forme grave du Covid-19 citées par la science
Tags:
démolition, esclavage, statue, Mississippi, Nouvelle-Orléans, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook