International
URL courte
6213
S'abonner

Un ancien épidémiologiste du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies a déclaré aux médias locaux que Pékin ne deviendrait pas «le deuxième foyer de l’épidémie de coronavirus comme Wuhan» malgré les nouveaux cas de contamination signalés sur le marché Xinfadi. Pourtant, il n’exclut pas une deuxième vague de l’épidémie dans le pays.

Pékin ne deviendra pas «le deuxième foyer comme Wuhan» en dépit d’une flambée de nouveaux cas de contamination au coronavirus sur le marché agricole local de Xinfadi, a déclaré auprès des médias locaux Zeng Guang, membre du groupe d'experts du comité d’État sur les questions de santé de Chine, ancien épidémiologiste du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies.

Pourtant, selon lui, il existe un risque de forme modérée de deuxième vague de l’épidémie.

«Bien qu'il n'y ait pas de concept quantitatif quant à ce qu'est une deuxième vague, ce n'est qu'un concept conditionnel. Que la deuxième vague advienne ou pas dépend en grande partie de nos mesures préventives. Par exemple, à l'avenir, dans quelques jours, le nombre de malades peut augmenter, puis la propagation du virus sera prise en charge, c'est une forme faible de deuxième vague, cette probabilité est très élevée. Mais Pékin ne sera pas le deuxième Wuhan, lorsque le virus s'était propagé à d'autres villes du pays et avait même contrant de fermer la ville elle-même», a déclaré M.Guang aux médias locaux.

En outre, il a indiqué qu’il fallait tester les employés des magasins et des établissements de restauration qui se trouvaient près du marché.

De plus, M.Guang a recommandé de ne pas consommer de saumon cru, étant donné qu’un test sur les étals de cette denrée importée avait révélé la présence du coronavirus. Tant que l’origine exacte du virus reste inconnue, il est nécessaire de manger du poisson seulement après cuisson.

Nouveaux cas de contamination

Onze quartiers résidentiels du sud de Pékin ont été soumis à un confinement en raison de l'apparition d'un nouveau foyer de Covid-19 dans un marché du voisinage. Les autorités locales, qui craignent une nouvelle vague de l'épidémie, prévoient de tester plus de 10.000 personnes travaillant ou ayant visité le marché de Xinfadi. En outre, 45 des 517 dépistages effectués au marché ont révélé des infections au coronavirus.

La Chine a annoncé ce 14 juin 57 nouveaux cas confirmés de Covid-19.

Lire aussi:

Attaque au couteau à Notre-Dame de Nice, trois morts dont un aurait été décapité
Les trois attestations de déplacement différentes obligatoires pour sortir durant le reconfinement 
Les principales réactions du monde économique à l'allocution d'Emmanuel Macron
Tags:
marché, Chine, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook