International
URL courte
1167
S'abonner

Un homme latino-américain est décédé après avoir été blessé à l’arme à feu lors de son interpellation à San Bernardino, en Californie, rapporte la police locale sur son compte Twitter. Les investigations sur les circonstances de l’incident qui a eu lieu dans la soirée du samedi 13 juin sont en cours, est-il indiqué.

Un nouveau cas de mort d’un suspect suite à son interpellation a été enregistré aux États-Unis. Cette fois-ci, c'est la police de la ville américaine de San Bernardino, en Californie, qui a ouvert une enquête après le décès à l'hôpital d’un Latino-Américain blessé par arme à feu par un agent, est-il indiqué sur le compte Twitter de la police.

«Le SBPD [département de police de San Bernardino, ndlr] enquête sur un officier impliqué dans le tir qui a eu lieu sur l'avenue Del Rosa et la rue Date. Le centre de régulation du département de police de San Bernardino a reçu un appel signalant un homme adulte blanc en train de brandir un pistolet, aux alentours de 20:26 le 13 juin 2020», a détaillé la police locale sur le réseau social.

L’incident est survenu après qu’une patrouille est arrivée sur place pour y trouver un suspect correspondant à la description, rapporte le département. Au moment des faits, celui-ci avait dans ses mains «ce qui semblait être une arme de poing noire». L’homme a été blessé par le feu ouvert par la police avant d’être transporté dans un hôpital local où son décès a été constaté, est-il indiqué.

Tensions à Atlanta

Cette interpellation qui a viré au drame survient le lendemain de la mort de Rayshard Brook, un suspect mortellement blessé à Atlanta, capitale de l'État de Géorgie, qui a d’ailleurs débouché sur la démission du chef de la police locale.

Plusieurs centaines de personnes ont participé aux manifestations contre les violences policières déclenchées dans la ville le samedi 13 juin. Lors des troubles, un incendie s’est déclaré dans le restaurant près duquel Brooks a été trouvé, d’après CNN. Des manifestants ont également bloqué une autoroute qui relie la Géorgie aux États limitrophes. Pour les disperser, la police a eu le recours à du gaz lacrymogène ainsi qu’à des flashballs, indique le média.

Des manifestations contre les violences policières ont éclaté dans plusieurs villes américaines fin mai. Elles ont été provoquées par la mort de George Floyd, Afro-Américain étouffé à cause de la technique d'étranglement brutale utilisée par des forces de l’ordre lors de son interpellation. Les mobilisations se sont souvent muées en émeutes et ont été accompagnées d’actes de vandalisme et de maraudage.

Lire aussi:

Une frégate allemande arraisonne un navire turc faisant route vers la Libye - vidéo
Une bande vole un engin de chantier pour détruire des caméras de surveillance à Montbéliard – vidéo
Bill Gates prédit l'apparition d'une nouvelle pandémie
Un Boeing de British Airways prend feu dans un aéroport espagnol – images
Tags:
interpellation, San Bernardino, Californie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook