International
URL courte
996
S'abonner

Le marché de Xinfadi, situé dans le sud de Pékin, a été fermé après la détection de nouveaux cas d’infection au Covid-19, à savoir 79 contaminations en quatre jours. Le porte-parole des autorités municipales a déclaré ce lundi 15 juin que le risque de propagation était très élevé. 

Le risque de propagation du coronavirus est élevé à cause de la flambée des nouveaux cas en lien avec le marché de Xinfadi, a déclaré Xu Hejiang, porte-parole des autorités municipales, lors d'une conférence de presse tenue le 15 juin.

«Le risque de propagation de l'épidémie est très élevé, donc nous devons prendre des mesures volontaristes», a-t-il dit en soulignant que les autorités mèneront une enquête épidémiologique approfondie sur le marché et dans les zones environnantes, et identifieront la source d’infection. En outre, toutes les personnes se trouvant à l’intérieur et à proximité du foyer de contamination seront testées. 

Dix nouvelles zones résidentielles ont été placées en quarantaine à Pékin, a aussi annoncé le 15 juin la mairie, alors que la capitale chinoise a dénombré 36 nouveaux cas au cours des dernières 24 heures.

Les autorités ont engagé un dépistage massif des employés du marché et de ses visiteurs, ainsi que des habitants du secteur. Plus de 10.000 personnes ont déjà été testées.

Une flambée des nouveaux cas

Onze quartiers résidentiels du sud de Pékin ont été placés en quarantaine en raison de l'apparition d'un nouveau foyer de Covid-19

En quatre jours, 79 nouveaux cas ont été recensés.

Pourtant, Zeng Guang, membre du groupe d'experts du comité d’État sur les questions de santé de Chine, ancien épidémiologiste du Centre de contrôle et de prévention des maladies, avait récemment déclaré que la capitale ne deviendrait pas «un deuxième foyer comme Wuhan». 

Lire aussi:

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 en France chute de plus de moitié en une journée
«Collabos!»: la présidente de l’UNEF huée à Paris lors de l’hommage à Samuel Paty - vidéo
Quatre collégiens placés en garde à vue dans le cadre de l'attentat de Conflans
Tags:
Chine, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook