International
URL courte
7644
S'abonner

L’Américain Paul Whelan, arrêté à Moscou en 2018 sur des soupçons d’espionnage, a écopé d’une peine de 16 ans de prison ferme. Le verdict a été rendu le 15 juin par le tribunal de Moscou.

Le tribunal de Moscou a condamné le 15 juin l’ex-marine Paul Whelan, accusé d’espionnage, à 16 ans de prison ferme, comme le rapporte un correspondant de Sputnik présent dans la salle d’audience. 

Le parquet russe avait plus tôt requis une peine de 18 ans de prison contre le mis en cause, âgé de 50 ans et possédant les nationalités américaine, britannique, irlandaise et canadienne.

Dans sa dernière prise de parole, l’accusé a refusé de plaider coupable.

Les autorités américaines ont suivi de près l’évolution de l’affaire. L’ambassadeur des États-Unis s’est plusieurs fois rendu au tribunal de Moscou mais il n’a jamais été admis dans la salle d’audience.

Affaire Paul Whelan

Paul Whelan a été arrêté le 28 décembre 2018 lors d’une opération d’espionnage, selon le Service fédéral de sécurité (FSB) russe. Au moment de son arrestation, il était en possession d’une clé USB contenant des informations secrètes.

L’avocat de M.Whelan affirme que l’ex-marine a été piégé par l’une de ses connaissances à l’hôtel moscovite Métropole. Selon l’avocat, la clé USB qui lui a été transmise par cette connaissance était censée contenir des photos d’un voyage touristique dans la ville de Serguiev Possad, dans la région de Moscou.

Selon le frère du mis en cause, David, Paul Whelan est arrivé dans la capitale russe pour le mariage d’un ami, un autre ex-marine américain. D’après les informations rendues publiques au tribunal, M.Whelan se rendait souvent en Russie depuis 2007.

Au moment de l’arrestation, il travaillait dans le domaine de la sécurité internationale pour le groupe BorgWarner, un fabricant de pièces détachées automobiles dont le siège se trouve près de Détroit, aux États-Unis. Mais, le 18 décembre, son frère a annoncé que le poste de Paul Whelan chez BorgWarner avait été supprimé et qu’il était désormais chômeur.

Lire aussi:

«C'est de la…»: le chef sortant du Pentagone se lâche en parlant du chasseur F-35
François Bayrou amené à se justifier sur une photo de lui sans masque dans un aéroport apparue sur les réseaux
Un ado plongé dans le coma après avoir été tabassé par une bande qu’il assure ne pas connaître à Paris
Rouée de coups et laissée nue en pleine nuit au bord de la route
Tags:
prison, Paul Whelan, tribunal, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook