International
URL courte
146105
S'abonner

Un convoi comprenant 45 camions chargés d’équipements militaires ainsi que plusieurs blindés en provenance d’Irak ont traversé la frontière syrienne pour aller vers des bases américaines illégales dans l’est du gouvernorat syrien de Hassaké, annonce ce mardi 16 juin l’agence Sana se référant à ses sources.

Citant des sources civiles, l’agence syrienne Sana rapporte ce mardi 16 juin que les militaires américains ont fait entrer en Syrie par la frontière avec l’Irak un convoi de 45 camions chargés d’équipements militaires ainsi que sept blindés et une citerne de carburant.

Le média précise que le convoi est entré par le passage d’al-Walid et les villages d’al-Youssoufia et Tal Alo pour aller ensuite vers les bases américaines illégales qui sont situées dans la zone de Tell Hamis, dans l’est du gouvernorat de Hassaké.

Lundi 15 juin, Sana parlait d’un autre convoi de 40 véhicules qui sont passés par al-Walid. D’après l’agence, il était composé de camions de pétrole et d’autres chargés de plaques de ciment qui serviraient aux Américains à construire des murs en vue de protéger leurs bases.

Présence militaire des USA en Syrie

Des médias syriens font régulièrement état de déplacements de convois des forces armées américaines en provenance d’Irak. Le 4 juin, Syria TV informait sur 30 camions transportant des équipements et du matériel logistique qui se dirigeaient vers une base américaine située dans la région de Tell Beydar, dans le gouvernorat syrien de Hassaké.

Les forces armées américaines continuent de contrôler une partie des territoires dans le nord-est de la Syrie en coopération avec les unités arabo-kurdes des Forces démocratiques syriennes (FDS). La plupart des militaires américains se trouvent près des champs pétroliers et gaziers dans les gouvernorats de Hassaké et de Deir-ez-Zor.

Les autorités syriennes ont déclaré à maintes reprises que les États-Unis violaient la souveraineté syrienne en maintenant une présence militaire en Syrie afin de s’emparer des ressources naturelles de ce pays.

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
La Chine assure qu'une pneumonie inconnue «beaucoup» plus mortelle que le Covid-19 se propage au Kazakhstan
Un garçon de 14 ans incarcéré pour le viol d’une quadragénaire à Dunkerque
Tags:
Deir ez-Zor, Hassaké, convoi, États-Unis, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook