International
URL courte
18728
S'abonner

Lors d’une conférence de presse donnée le 16 juin, Donald Trump a promis un vaccin contre le Covid-19 «avant la fin de l’année», tout en faisant référence au vaccin contre le sida «mis au point», selon lui, par les médecins américains. Il n’existe toutefois pas.

Afin d’encourager les chercheurs qui se penchent sur un traitement au Covid-19, Donald Trump les a qualifiés de «personnes les plus brillantes» qui ont «mis au point le vaccin contre le VIH».

«Je suis de très près ce que font les scientifiques, les médecins... J'ai beaucoup de respect pour eux. Ils ont déjà mis au point de nombreux autres traitements au cours de ces dernières années», annonce le Président le 16 juin devant la presse. Et d’ajouter:

«Ce sont les meilleurs, les plus intelligents, les plus brillants, et ils ont notamment mis au point le vaccin contre le VIH.»

​Mais comme le rappelle l’association Sidaction sur son site, il n’existe aucun vaccin contre le VIH à ce jour.

«Avant la fin de l’année»

Le Président américain a également annoncé quand le vaccin contre le Covid-19 verrait le jour.

«Avant la fin de l'année, je prédis que nous aurons trouvé un vaccin ainsi qu'un traitement» contre le coronavirus. «Nous faisons des progrès extraordinaires». 

Lire aussi:

Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Une rixe entre militaires et policiers se termine par deux blessés et trois gardes à vue
Assassinat du général Soleimani: Téhéran dévoile ceux qui seront ciblés par vengeance
Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Tags:
sida, VIH, coronavirus SARS-CoV-2, vaccin, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook