International
URL courte
666167
S'abonner

L'Union européenne a de nouveau prolongé les sanctions imposées à l'encontre de la Fédération de Russie suite au rattachement de la péninsule de Crimée en 2014.

Le Conseil de l'Union européenne vient de prolonger d'un an les sanctions introduites contre la Russie à cause du rattachement de l'ex-péninsule ukrainienne de Crimée.

«Aujourd'hui, le Conseil a pris la décision de prolonger jusqu'au 23 juin 2021 les sanctions imposées suite à l'annexion de la Crimée et de Sébastopol par la Fédération de Russie», informe le communiqué du Conseil.

En mars 2014, le Président Poutine a signé le décret qui rattachait la péninsule et la ville de Sébastopol à la Fédération de Russie. Cette décision faisait suite au référendum lors duquel plus de 96% des résidents de la région s'étaient prononcés en faveur de la réunification avec la Russie.

Kiev et ses alliés occidentaux ne reconnaissent pas les résultats du plebiscite et considèrent la Crimée comme une partie du territoire ukrainien occupée par Moscou.

Les sanctions de l'UE vis-à-vis de la Russie comprennent notamment des restrictions économiques, dont la limitation de l’accès aux marchés des capitaux européens pour certaines institutions financières russes ainsi qu'un embargo sur le commerce des armes vers la Russie.

Lire aussi:

La ville de Caudry pourra désormais priver des familles de «délinquants» d'aides sociales municipales
Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
Tags:
sanctions, Crimée, Russie, Union européenne (UE)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook