International
URL courte
4411112
S'abonner

À l’instar des marques Aunt Jemima et Uncle Ben’s, Eskimo Pie renonce à son tour à son nom de marque afin de ne pas vexer les Esquimaux, sur fond de vague d’indignation antiraciste globale.

Le propriétaire du fabricant de glaces Eskimo Pie a déclaré qu’il allait changer le nom de cette marque de crème glacée presque centenaire, le terme étant jugé péjoratif. Il a suivi l’exemple des entreprises Aunt Jemima et Uncle Ben’s qui ont déjà pris cette direction.

«Nous reconnaissons que ce terme est péjoratif», a déclaré Elizabell Marquez, responsable marketing de Dreyer's Grand Ice Cream, dans un communiqué cité par le Wall Street Journal.

Cette glace de type esquimau se compose d’une barre glacée, semblable à une sucette, enrobée de chocolat. Elle a été inventée en 1919 par l'Américain Christian K. Nelson, immigré danois. Le logo et la publicité de ce produit utilisent l’image d’un garçon vêtu d’un costume traditionnel des Esquimaux.

Les changements de nom à la mode

Face à la vague de protestations contre le racisme qui a déferlé sur les États-Unis après la mort de George Floyd avant de se propager dans le monde entier, les marques Aunt Jemima et Uncle Ben's devront bientôt disparaître des rayons des supermarchés américains. Aunt Jemima est une femme souriante à la peau sombre qui évoquerait les servantes noires du sud des États-Unis. Et Uncle Ben's ferait allusion aux plantations de coton exploitées grâce aux esclaves également dans le sud.
 

Lire aussi:

Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
Esquimaux, antiracisme, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook