International
URL courte
172916
S'abonner

L’inauguration d’un monument de Lénine de 2,15 mètres de hauteur a réuni des centaines de personnes à Gelsenkirchen, dans l’ouest de l’Allemagne, alors que l’initiative même a suscité une polémique.

Quelques 800 personnes, selon les organisateurs -la police n'ayant pas donné d'estimation-, sont venues assister à l'inauguration de la statue de métal du révolutionnaire et chef d’État soviétique, Vladimir Ilitch Oulianov (dit Lénine), dans cette ville du bassin de la Ruhr.

La pièce de 2,15 mètres de hauteur, initialement coulée en République Tchèque en 1957, devait être inaugurée en mars devant le siège national du parti marxiste-léniniste d'Allemagne (MLPD), mais l'épidémie de Covid-19 a repoussé l'événement.

Les autorités politiques avaient essayé, mais en vain, de faire bloquer l'initiative par la justice.

«Lénine symbolise la violence, la répression, le terrorisme et des souffrances humaines horribles», avaient dénoncé les partis du conseil général de Gelsenkirchen-Ouest dans une résolution.

Lénine «était un penseur en avance sur son temps d'une importance historique mondiale, un combattant de la première heure pour la liberté et la démocratie», affirme de son côté le parti, cité par l’AFP.

Des manifestations de protestation étaient prévues selon la police, présente en nombre sur place.

Lire aussi:

L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
Covid-19: Quand la cheffe de file de la gauche marocaine verse dans le complotisme décomplexé
Tags:
statue, Allemagne, Vladimir Lénine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook