International
URL courte
5418
S'abonner

Le Président palestinien Mahmoud Abbas a accusé mardi 23 juin des rabbins israéliens d’avoir appelé leur gouvernement à empoisonner de l’eau pour tuer des Palestiniens. Israël a déjà dénoncé ces propos comme des «diffamations de sang».

Dans le contexte des projets israéliens d’annexer des pans de la Cisjordanie, Mahmoud Abbas a lancé ce mardi 23 juin à Bruxelles des propos qui ont indigné Israël, écrit Reuters.

Le Président palestinien a notamment évoqué des rabbins qui, selon lui, incitaient «à massacrer le peuple palestinien».

«Il y a seulement une semaine, un certain nombre de rabbins en Israël ont fait une déclaration claire exigeant que leur gouvernement empoisonne l'eau pour tuer les Palestiniens», a-t-il affirmé.

Comme indique l’agence, les affirmations de Mahmoud Abbas prononcées lors d’un discours au Parlement européen ne figuraient pas dans la transcription officielle publiée par son bureau.

La réaction israélienne

De son côté, Israël n’a pas tardé à réagir dénonçant ces propos comme «une diffamation de sang». Selon l’État hébreu, Mahmoud Abbas a ainsi «montré son vrai visage à Bruxelles».

Les remarques de Mahmoud Abbas ont été faites alors que le Président israélien, Reuven Rivlin, se trouvait parallèlement en visite à Bruxelles. Le bureau de M.Rivlin a déclaré que Mahmoud Abbas avait décliné une proposition européenne d’organiser une rencontre à Bruxelles. Un porte-parole de Mahmoud Abbas a déclaré qu'une telle réunion nécessiterait plus de préparation.

Massacrer le peuple palestinien?

Lors de son discours qui a reçu une ovation de la part des législateurs européens, Mahmoud Abbas n'a donné aucune source pour ses informations. Toutefois, selon Reuters, c’était l'agence de presse turque Anadolu qui a fait état dimanche 21 juin du «rabbin Shlomo Mlma, président du Conseil des rabbins dans les colonies de Cisjordanie» qui aurait émis un avis pour permettre aux colons juifs de prendre de telles mesures.

Le même jour, le ministère palestinien des Affaires étrangères a parlé sur son site Internet d'un «rabbin Mlmad» et a demandé son arrestation pour un appel à empoisonner l'eau.

L’agence Reuters indique qu’elle ainsi que d'autres médias en Israël n'ont pas pu localiser de rabbin nommé Shlomo Mlma ou Mlmad et qu’il n'y a aucune organisation appelée «le Conseil des rabbins en Cisjordanie».

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Le variant sud-africain pourrait «traverser» le vaccin Pfizer, selon une étude israélienne
Tags:
eau, Palestine, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook