International
URL courte
144
S'abonner

Un député égyptien a mis en garde contre l’utilisation des cerfs-volants, devenus à la mode lors du confinement. D’après lui, ils présentent un danger pour les enfants mais aussi pour la sécurité nationale, car pouvant être équipés de dispositifs de surveillance.

Les cerfs-volants présentent un danger pour la sécurité nationale car ils peuvent être équipés de caméras de surveillance pour photographier des installations d’importance vitale, a déclaré Khaled Abu Talib, membre de la commission de la Défense et de la sécurité nationale du Parlement égyptien, cité par le média Shorouk.

Le cerf-volant est devenu très populaire en Égypte pendant le confinement, mais vu les développements technologiques il peut devenir une menace pour la sécurité nationale. Il peut en effet être équipé de caméras de petite taille mais aussi mettre en danger la vie d’enfants.

Une compétition dangereuse

Il a ainsi averti contre une compétition devenue à la mode, lorsque des jeunes montent sur un toit et lancent leur cerf-volant le plus haut possible. Selon lui, plusieurs drames ont déjà eu lieu, une personne ayant par exemple chuté du haut d’un immeuble et une autre ayant été électrocutée. Les parents et les autorités doivent prodiguer des conseils pertinents aux enfants pour éviter les accidents, a-t-il souligné.

Lire aussi:

Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Christine Lagarde précise comment la crise va «changer profondément» les économies
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Tags:
cerf-volant, Egypte
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook