International
URL courte
13744
S'abonner

La pharmacie Mohren Apotheke dans la capitale autrichienne a renoncé au premier mot de son nom, utilisé à l’époque pour désigner les esclaves africains.

Alors que le mouvement Black Lives Matter ne cesse de bouleverser les esprits, la pharmacie Mohren Apotheke, sise dans la capitale autrichienne, a pris la décision de changer de nom, jugeant que le mot «Mohren-» («nègre», terme obsolète utilisé à l’époque pour désigner les esclaves africains, comporte une connotation raciste et offensante.

Dans un message publié sur son site, la pharmacie rappelle qu’au Moyen Âge, de nombreux médicaments efficaces étaient acheminés en Europe depuis l’Afrique et les pays orientaux, ce qui explique l’apparition du mot Mohren dans les noms de plusieurs pharmacies.

Tendance universelle

«Nous sommes conscients que pour de nombreuses personnes ce terme peut paraître discriminatoire et offensant, et nous avons engagé le processus de rebranding», indique l’établissement.

Récemment, le groupe L'Oréal a décidé de retirer les mots «blanc», «blanchissant» et «clair» de tous ses produits destinés à uniformiser la peau. Pour sa part, l’entreprise Unilever a promis de ne plus recourir au mot «Fair» (clair), se disant «engagée à célébrer tous les tons de peau».

Lire aussi:

Régionales: «Ces élections étaient sabotées dans tous les sens du terme»
«Je commence à vraiment comprendre les Français»: agacé, Laurent Delahousse recadre Schiappa et Faure - vidéo
La Chine annonce la découverte de deux gigantesques gisements de pétrole et de gaz
«Vivre le naufrage»: Michel Onfray prédit le déclin de la société française
Tags:
Black Lives Matter, racisme, Autriche
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook