International
URL courte
13744
S'abonner

La pharmacie Mohren Apotheke dans la capitale autrichienne a renoncé au premier mot de son nom, utilisé à l’époque pour désigner les esclaves africains.

Alors que le mouvement Black Lives Matter ne cesse de bouleverser les esprits, la pharmacie Mohren Apotheke, sise dans la capitale autrichienne, a pris la décision de changer de nom, jugeant que le mot «Mohren-» («nègre», terme obsolète utilisé à l’époque pour désigner les esclaves africains, comporte une connotation raciste et offensante.

Dans un message publié sur son site, la pharmacie rappelle qu’au Moyen Âge, de nombreux médicaments efficaces étaient acheminés en Europe depuis l’Afrique et les pays orientaux, ce qui explique l’apparition du mot Mohren dans les noms de plusieurs pharmacies.

Tendance universelle

«Nous sommes conscients que pour de nombreuses personnes ce terme peut paraître discriminatoire et offensant, et nous avons engagé le processus de rebranding», indique l’établissement.

Récemment, le groupe L'Oréal a décidé de retirer les mots «blanc», «blanchissant» et «clair» de tous ses produits destinés à uniformiser la peau. Pour sa part, l’entreprise Unilever a promis de ne plus recourir au mot «Fair» (clair), se disant «engagée à célébrer tous les tons de peau».

Lire aussi:

Cette question sur Napoléon fait éclater de rire Élisabeth Moreno – vidéo
Washington en train de préparer des cyberattaques contre la Russie, selon le New York Times
La lettre d’un violeur publiée par Libé en Une pour la Journée des droits des femmes suscite de vives réactions
Tags:
Black Lives Matter, racisme, Autriche
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook