International
URL courte
0 24
S'abonner

Au moins six personnes sont mortes, dont un policier, lorsque quatre hommes armés ont tenté de pénétrer lundi dans la Bourse de Karachi (Sud), la capitale financière du Pakistan, une attaque revendiquée par un groupe indépendantiste de la province voisine du Baloutchistan, relate l'AFP.

Les assaillants, dont au moins deux étaient vêtus à l’occidentale, selon des photos de leurs dépouilles prises par l’AFP, sont arrivés dans une berline devant l’édifice, sur lequel ils ont lancé une grenade, avant d’ouvrir le feu, a déclaré Ghulam Nabi Memon, le chef de la police de Karachi.

«Vers 10H00 (05H00 GMT), ils ont tenté d’entrer dans le bâtiment. Mais ils ont été interceptés à la barrière devant» l’immeuble, a déclaré à l’AFP Ahmed Chinoy, un membre du comité dirigeant de la Bourse du Pakistan, qui englobe les places de Karachi, Lahore et Islamabad.

Une attaque «terroriste»

«Quatre gardes et un civils ont été tués», ainsi qu’un policier, dans cette attaque «terroriste», a déclaré la police dans un communiqué, faisant également état de trois blessés dans ses rangs.

La fondation Edhi, la principale organisation de secours à Karachi, a de son côté recensé sept morts et autant de blessés, a indiqué à l’AFP son responsable Faisal Edhi.

«Attentat manqué à la Bourse du Pakistan» (PSX), a commenté un analyste, Mohammed Sohail, sur Twitter. «Les transactions se déroulent sans heurts et se poursuivent. L’indice de référence PSX est l’un des plus performants d’Asie à ce jour. C’est la résilience du Pakistan.»

L’Armée de libération du Baloutchistan (BLA) a revendiqué sur Twitter l’attaque commise par des éléments de sa «Brigade Majeed», une unité de combattants kamikazes, qui d’après elle avait un temps «pris contrôle de la zone».

Elle a ensuite partagé une photo de quatre jeunes hommes habillés de treillis couleur sable et tenant des Kalachnikov dans un paysage désertique, selon elle les auteurs de «l’attaque suicide» du jour.

Lire aussi:

«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
Plusieurs explosions entendues à Minsk
Un couple de sexagénaires agresse une caissière qui leur demande de porter un masque dans les Vosges
Tags:
Karachi, bourse, attaque, Pakistan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook