International
URL courte
81450
S'abonner

L’Union européenne prévoit d’ouvrir les frontières extérieures de l'espace Schengen dès le 1er juillet 2020 à une quinzaine de pays, dont quatre du continent africain. La liste composée vendredi 26 juin doit être votée mardi 30 juin à midi.

Alors que l’Union européenne se prépare à la réouverture de ses frontières à certains pays tiers dès le 1er juillet, pour de nombreux États l’entrée sera toujours fermée. D’après la liste élaborée vendredi 26 juin, une quinzaine de pays ont été présélectionnés pour que leurs ressortissants puissent de nouveau entrer dans l’espace Schengen. La liste doit être approuvée par un vote mardi 30 juin à midi.

En ce qui concerne l’Afrique, seuls quatre pays y figurent: l’Algérie, le Maroc, la Tunisie et le Rwanda.

Toutefois, pour les États-Unis, le Brésil et la Russie, les frontières européennes resteront fermées pour le moment. La Chine devra pour sa part accepter de mettre en place la réciprocité pour accéder à cette liste.

Les critères de la liste des pays autorisés

Cette liste de pays présélectionnés a été établie sur plusieurs critères, dont un taux de nouveaux cas de Covid-19 pas plus élevé que 16 pour 100.000 habitants sur les 14 derniers jours, ce qui est le taux moyen en Union européenne. La tendance à la baisse de nouveaux cas et les mesures mises en place pour lutter contre l’épidémie ont été aussi pris en compte.

Pour que cette liste soit officiellement entérinée, il faudra qu'elle soit votée par 55% des États membres, représentant au moins 65% de la population totale de l'UE, rappelle l’AFP.

Lire aussi:

La Turquie promet une riposte après la caricature d'Erdogan dans Charlie Hebdo
Ankara réagit vivement à une caricature d'Erdogan dans Charlie Hebdo
Didier Raoult: «C’est quelque chose que je ne prédisais pas»
Tags:
santé, politique, Union européenne (UE)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook