International
URL courte
111745
S'abonner

L'UE «condamne» l'expulsion de son ambassadrice à Caracas, a annoncé ce 30 juin le haut représentant Josep Borrell après que le Président Nicolas Maduro a donné 72 heures à la représentante pour quitter le Venezuela.

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a condamné ce 30 juin l'expulsion de l'ambassadrice de l'Union européenne du Venezuela et a annoncé des mesures de «réciprocité».

«Nous condamnons et nous refusons l'expulsion de notre ambassadeur à Caracas et nous prendrons les mesures de réciprocité», a-t-il annoncé dans un message sur son compte Twitter.

Maduro donne 72h à l'ambassadrice

Nicolas Maduro a annoncé le 29 juin l'expulsion de la représentante de l'UE à Caracas Isabel Brilhante Pedrosa lors d'un discours au palais présidentiel de Miraflores.

«Qui sont-ils pour tenter de s'imposer par la menace? Qui sont-ils? Ca suffit! C'est pourquoi j'ai décidé de donner 72 heures à l'ambassadrice de l'Union européenne pour quitter notre pays», a déclaré Nicolas Maduro.

L'UE a sanctionné le 29 juin 11 responsables vénézuéliens impliqués dans des actions contre l'opposition au gouvernement de Nicolas Maduro, dont Luis Parra qui a tenté de se substituer en mai à Juan Guaido à la présidence du Parlement.

Juan Guaido est reconnu comme Président par intérim du Venezuela par une cinquantaine de pays.

«La prétendue élection de Luis Parra n'était pas légitime car elle ne respectait pas les procédures juridiques, ni les principes constitutionnels démocratiques», a déclaré l'Union européenne citée par l'AFP.

Lire aussi:

Santé publique France dévoile la carte des zones les plus touchées par le Covid-19 - photo
«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Une enseignante estime que Samuel Paty a «provoqué» l’acte terroriste
Vitres brisées, tags, menaces: des mosquées ciblées à Bordeaux et Béziers - images
Tags:
Nicolas Maduro, expulsions, ambassadeur, UE, Venezuela
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook