International
URL courte
5455
S'abonner

Une vingtaine de grandes banques européennes dont françaises pourraient à terme remplacer les réseaux de paiement américains Visa et Mastercard. Selon Les Échos, cela sera possible grâce au projet interbancaire européen EPI dont le lancement doit avoir lieu le 2 juillet.

Le lancement du projet interbancaire européen EPI (European Payments Initiative) devrait être annoncé cette semaine, plus certainement jeudi 2 juillet, ce qui pourrait à terme permettre à 20 banques européennes de se passer des géants américains Visa et Mastercard, rapporte Les Échos.

«Ce projet nécessitera énormément d'investissements technologiques mais aussi de communication. Il faudra en effet installer la nouvelle marque, pour qu'elle soit aussi familière aux consommateurs que Visa ou MasterCard», explique au quotidien un banquier qui participe au projet.

Largement soutenu par la Banque centrale européenne (BCE) et par la Commission européenne, le programme vise à créer un nouveau standard européen pour traiter les paiements par carte, mais aussi les virements, paiements instantanés ou mobiles.

«C'est bien la souveraineté européenne qui est le maître mot du projet», souligne un proche du dossier aux Échos.

Un «scheme» européen

Une structure commune destinée à se substituer à terme aux «schemes» («projet») nationaux, comme le groupement Cartes Bancaires CB en France, va impliquer le système européen de paiement instantané TIPS (Target instant payment settlement) lancé en 2018 par la BCE.

«Notre fierté serait de démontrer que des décideurs publics et privés ont pu effacer leurs différences et partager en commun pour créer un "scheme" européen», conclut le banquier.

Selon Les Échos, ce projet qui a pour vocation de correspondre aux nouveaux usages des consommateurs européens en matière de paiements couvre trois aspects: la transaction par carte ou virement en mode paiement instantané, le service Request-to-pay qui permet au bénéficiaire d'envoyer une demande de paiement au débiteur et le portefeuille électronique qui réunit à la fois la carte et le Request-to-pay sur un mobile.

Lire aussi:

Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et des blessés - vidéos
En continu. Le bilan de l'explosion à Beyrouth s'alourdit à 78 morts et près de 4.000 blessés
Trump désigne «la plus grande erreur» de l’Histoire des États-Unis
Tags:
Banque centrale européenne (BCE), Carte Visa, MasterCard, France, Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook