International
URL courte
Par
3332
S'abonner

Le commandant des Gardiens de la Révolution de la province de Sistan et Baloutchistan, dans le sud-est de l’Iran, a été blessé dans un attentat à la bombe qui a visé deux voitures de son armée, orchestré par le groupe terroriste L’Armée de la Justice, a déclaré le député Fida Hossein Maliki à Fars News Arabic.

Les Gardiens de la Révolution iranienne ont été la cible d’un attentat terroriste à la bombe dans la province de Sistan et Baloutchistan, dans le sud-est du pays, a annoncé le député Fida Hossein Maliki dans une déclaration à l’agence Fars News Arabic. Le commandant de cette armée dans la province a été blessé, selon la même source. Le député a également réfuté les rumeurs concernant des soldats qui auraient été faits prisonniers par les terroristes.

«L’attentat a été revendiqué par un groupe portant le nom d’"Armée de la Justice"», a précisé l’élu, soulignant qu’il avait visé deux voitures des Gardiens de la Révolution qui passaient dans la région.

«L’explosion n’a fait aucun mort», a-t-il ajouté, indiquant néanmoins que «le commandant des Gardiens de la Révolution de la province a été blessé dans l’attentat».

Par ailleurs, contrairement aux rumeurs qui ont circulé au sujet de cet attentat, «aucun membre des Gardiens de la Révolution n’a été fait prisonnier par les terroristes lors de cet attentat», a rectifié le député.

Lire aussi:

Un épidémiologiste de l’Institut Pasteur met en garde la France
Cas de Covid-19 importés d’Algérie: «on donne le bâton pour se faire battre»
Certains gels hydro-alcooliques peuvent cacher un danger mortel
Tags:
lutte antiterroriste, plan antiterrorisme, terrorisme, bombe, attentat suicide, voiture piégée, attentat, Corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI), Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook