International
URL courte
6359
S'abonner

La délivrance de licences d'exportation de marchandises des États-Unis qui peuvent être utilisées à des fins militaires a été durcie par de nouvelles règles envers la Russie, la Chine et le Venezuela, annonce le Bureau de l'industrie et de la sécurité du département américain du Commerce.

Les États-Unis ont durci leurs restrictions à l'exportation contre la Russie, la Chine et le Venezuela, conformément à l’acte le prévoyant qui a été publié par le Bureau de l'industrie et de la sécurité du département du Commerce en avril. Ce lundi 29 juin, ces nouvelles règles sont entrées en vigueur.

Les licences d’exportation en 1ère ligne

Elles concernent la délivrance de licences d'exportation vers la Russie, la Chine et le Venezuela de marchandises pouvant être utilisées à des fins militaires.

C’est le cas de dizaines de nouveautés dans les domaines de l'appareillage et de l'ingénierie, des télécommunications, des logiciels et des technologies, y compris spatiales (à l'exception de ceux nécessaires au fonctionnement de l'ISS), ainsi que des capteurs, des lasers et d'autres équipements.

Désormais, il faudra une autorisation spéciale des autorités américaines pour l’exportation de ce type de matériel. Cette décision a été justifiée par la Stratégie de sécurité nationale des États-Unis.

Lire aussi:

«Les gens ne veulent pas travailler»: au Canada, l’aide d’urgence, trappe à l’emploi?
Les chiens d’Abidjan frappés par une épidémie mortelle
Marine Le Pen réagit aux propos du Président algérien réclamant des excuses pour la colonisation
Tags:
économie, exportations, politique, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook