International
URL courte
L'ancienne basilique Sainte-Sophie d'Istanbul transformée en mosquée (15)
131832
S'abonner

Recep Tayyip Erdogan a exprimé son mécontentement face aux critiques visant le projet turc de transformer le musée et ancienne basilique chrétienne Sainte-Sophie à Istanbul en mosquée. Selon lui, ces accusations sont un signe de non-respect de la souveraineté de la Turquie.

Les pays qui contestent la transformation de la basilique Sainte-Sophie en mosquée portent atteinte à la souveraineté de la Turquie, a déclaré vendredi 3 juillet le Président turc lors d’une intervention retransmise par les chaînes de télévision turques.

«Les accusations contre notre pays relatives à Sainte-Sophie sont de fait des attaques contre la souveraineté de la Turquie. Nous ne nous ingérons pas dans les affaires des maisons de prière d’autres pays et personne n’a le droit de s’ingérer dans les questions relatives à notre lieu saint», a indiqué M.Erdogan.

Le ministère français des Affaires étrangères a estimé le 2 juillet que la basilique devait rester ouverte pour tous comme un symbole de la tolérance et de la diversité. Le même jour, la Grèce a appelé la Turquie à ne pas transformer la basilique en mosquée et à préserver ce monument de patrimoine mondial comme musée. Le 1er juillet, le secrétaire d'État américain Mike Pompeo avait appelé les autorités turques à conserver Sainte-Sophie comme musée. 

Une basilique millénaire bientôt transformée en mosquée?

Le 5 juin, le journal Hürriyet a annoncé que le Président turc avait chargé d’étudier la possibilité de modifier le statut de l’ancienne basilique chrétienne Sainte-Sophie, l'une des principales attractions touristiques d'Istanbul située à l'entrée du détroit du Bosphore et de l’estuaire de la Corne d'Or. Le Conseil d'État du pays s’est penché sur la question jeudi 2 juillet. Sa décision sera annoncée d’ici 15 jours. Selon le plus haut tribunal administratif de Turquie, un décret présidentiel suffit pour modifier le statut de la basilique.

Par ailleurs, d’après le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Cavusoglu, Ankara a le droit de transformer ce musée en mosquée sans tenir compte des avis d’autres États.

En 2019, le Conseil d'État (juridiction suprême de l'ordre juridictionnel administratif de la Turquie) avait déjà autorisé la reconversion en mosquée de l’église byzantine de la Chora à Istanbul.

Basilique Sainte-Sophie

La basilique Sainte-Sophie a été érigée de 532 à 537 par les Byzantins qui y couronnaient leurs empereurs. D’autres églises chrétiennes ont existé à cet endroit à partir de 350. Connue comme basilique chrétienne pendant plus de 1.000 ans, Sainte-Sophie été convertie en mosquée après la prise de Constantinople par les Ottomans en 1453.

En 1934, elle a été désaffectée et transformée en musée dans le cadre des réformes laïques de Mustafa Kemal Atatürk. Ses peintures murales et mosaïques chrétiennes recouvertes de lait de chaux ont été progressivement dévoilées.

Le statut de l’édifice fait régulièrement l'objet de polémiques: depuis 2005, des associations saisissent la justice pour réclamer un retour au statut de mosquée.

En 2019, M.Erdogan a qualifié la transformation de Sainte-Sophie en musée de «très grosse erreur». Le 29 mai 2020, la sourate Al-Fath du Coran a été prononcée à l’intérieur de la basilique à l'occasion d'un anniversaire de la chute de Constantinople au XVe siècle.

Œuvre classée au patrimoine mondial par l’Unesco

Sainte-Sophie figure sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1985.

L’organisation s’est exprimée à propos de la transformation de la basilique en mosquée en 2019. Selon elle, toute modification du statut d’une œuvre classée au patrimoine mondial doit être soumise à l’approbation du Comité du patrimoine mondial. Le ministère russe des Affaires étrangères a espéré le 2 juillet qu'Ankara tiendrait compte des recommandations de l'UNESCO.

Dossier:
L'ancienne basilique Sainte-Sophie d'Istanbul transformée en mosquée (15)

Lire aussi:

Il tente de mourir en percutant une voiture avec 3 enfants à bord, le juge l’autorise à repasser son permis dans 2 ans
Les derniers mots de Maradona dévoilés par une chaîne de télévision
À la suite d’une décision de justice, elle se retrouve contrainte de partager sa maison avec un squatteur
Le Premier ministre arménien réagit à la résolution du Sénat français sur le Haut-Karabakh
Tags:
Turquie, Recep Tayyip Erdogan, Istanbul, mosquée, Sainte-Sophie d'Istanbul
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook