International
URL courte
191676
S'abonner

Deux employés des Nations unies ont été libérés de leurs missions après la publication d’une vidéo d’un rapport sexuel dans une voiture portant le logo de l’Onu à Tel Aviv.

L’Organisation des Nations unies a suspendu deux membres de son personnel en Israël, après la mise en ligne d’une vidéo d’un rapport sexuel dans une voiture. Jeudi 2 juillet, un porte-parole de l’Onu a reconnu que des enquêtes internes avaient révélé des fautes par deux personnes impliquées «y compris un mauvais comportement sexuel».

L’enregistrement publié sur les réseaux sociaux la semaine dernière montrait un SUV blanc avec le logo des Nations unies dans les rues de Tel Aviv. Un homme avec une femme en robe rouge sur ses genoux se trouvent à l’arrière de la voiture, tandis qu’un autre homme est assis sur le siège passager.

Selon le porte-parole, les deux employés, présents à Jérusalem pour maintenir le cessez-le-feu au Proche-Orient, ont été libérés de leurs missions jusqu’à ce que l’enquête les visant ne soit terminée.

Face au scandale, l’Onu a réitéré son engagement à combattre les abus sexuels. Ces dernières années, plusieurs employés des Nations unies ont été accusés de ce type d’acte.

Lire aussi:

Lalanne risque cinq ans de prison pour son appel à l’armée visant à destituer Macron
«Le jour de son agression, Yuriy avait un tournevis dans sa poche», selon BFM TV
«Scandalisé» par Génération identitaire, Darmanin met à l'étude sa dissolution
Un maire annonce un reconfinement de cinq semaines avant de faire marche arrière - vidéo
Tags:
suspension, Israël, Tel Aviv, ONU
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook