International
URL courte
72014
S'abonner

Les propos virulents de l’historien anglais David Starkey contre les militants du mouvement Black Lives Matter lors d’une émission diffusée en direct sur le Web ont provoqué un tollé au Royaume-Uni. Selon lui, l'esclavage n'était pas un génocide à cause de la survie de «tant de foutus Noirs».

Intervenant dans l’émission "Reasoned" diffusée en direct sur le Web et présentée par le journaliste conservateur Darren Grimes, l’historien anglais David Starkey a présenté sa vision du mouvement Black Lives Matter.

«Vous, les Black Lives Matter, êtes un pur produit de la colonisation blanche», a-t-il déclaré dans la partie de l’émission «Dr David Starkey: Black Lives Matter vise à délégitimer l'Histoire britannique».

«Vous n’êtes pas culturellement des Noirs africains. Vous mourriez en quelques secondes si vous étiez renvoyés en Afrique car vous seriez incapables de survivre», a-t-il renchéri, cité par la BBC. «L'esclavage n'était pas un génocide sinon il n'y aurait pas autant de foutus Noirs en Afrique ou en Grande-Bretagne? Beaucoup d’entre eux ont survécu.»

Le présentateur lui-même a été parmi les premiers à réagir.

Des «vues épouvantables»

«Je rejette dans les termes les plus forts possibles ce que le Dr Starkey a dit dans cette vidéo et j’aurais aimé le prendre à ce moment-là. J’apprends encore les ficelles du métier et je serai plus attentif à riposter à ce genre de chose dans l’avenir», a-t-il tweeté.

Sajid Javid, député conservateur et ancien ministre britannique des Finances, a qualifié les propos de Starkey de racistes.

«Nous sommes la démocratie multiraciale la plus réussie au monde et nous pouvons en être fiers. Mais les commentaires racistes de David Starkey ("tant de foutus Noirs") rappellent les vues épouvantables qui existent toujours», s’est-il indigné via Twitter.

Démission du Fitzwilliam College

Selon les médias britanniques, le Fitzwilliam College, qui fait partie de l'Université de Cambridge, a confirmé vendredi avoir «accepté la démission du Dr David Starkey de sa bourse honorifique avec effet immédiat».

«Nos corps étudiants et universitaires sont diversifiés et accueillants pour tous. Nous ne tolérons pas le racisme. Bien que le Dr Starkey n'ait aucun rôle d'enseignement à Fitzwilliam, les membres honorifiques ont la même responsabilité que tous les membres de notre Collège pour défendre nos valeurs», stipule une déclaration de l’établissement.

Selon CNN, l’éditeur de l’historien a rompu toute relation avec lui.

Lire aussi:

Où est passé le navire ayant apporté le nitrate d’ammonium à Beyrouth?
Six touristes français tués dimanche au Niger par des hommes armés
Les Français tués au Niger étaient en mission humanitaire, selon la Défense nigérienne
Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Tags:
génocide, Black Lives Matter, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook