International
URL courte
267945
S'abonner

Samedi 4 juillet, des manifestants d’extrême gauche ont brûlé un drapeau américain près de la Maison-Blanche en scandant «l’Amérique n’a jamais été grande» quelques instants seulement après la fin du discours de Donald Trump à l’occasion du jour de l’Indépendance, selon The Hill.

Samedi 4 juillet, le jour de l’Indépendance des États-Unis, des manifestants ont brûlé un drapeau américain aussitôt après le discours présidentiel à l’occasion de la célébration, rapporte The Hill.

Les manifestants ont scandé des slogans contre «l’esclavage, le génocide et la guerre», mais aussi que «l’Amérique n’a jamais été grande».

Donald Trump a critiqué ces manifestants, qualifiés dans son discours de «gauche radicale».

«Nous sommes en train de vaincre la gauche radicale, les marxistes, les anarchistes, les agitateurs, les pillards et les gens qui, dans de nombreux cas, n'ont absolument aucune idée de ce qu'ils font», a-t-il martelé.

Trump réclame de la prison

Le Président a également vivement critiqué le fait de brûler le drapeau américain, affirmant le mois dernier que ceux qui l’ont fait devraient aller en prison.

Dans son discours du 4 juillet, il s’est insurgé contre la destruction de nombreuses statues, aussi bien de Christophe Colomb que d’anciens Présidents américains et de leaders des États confédérés pendant la guerre de Sécession, affirmant que les autorités ne permettraient pas à «la foule en colère» de démolir des statues, «d’effacer l’histoire» et de «piétiner» des principes.

Des manifestations accompagnées de violences ont gagné des dizaines de villes américaines après le meurtre de George Floyd à Minneapolis. Elles se déroulent notamment à Los Angeles, San Francisco, Denver, New York, Indianapolis, Boston, Detroit et dans de nombreuses autres villes.

Lire aussi:

Un certain nombre de départements français vont introduire un couvre-feu, selon le gouvernement
Radicalisme religieux: l’islamisme qui cache la forêt?
Darmanin «choqué» par les rayons de la cuisine communautaire dans les hypermarchés
Tags:
drapeau, manifestation, Jour de l'Indépendance des Etats-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook