International
URL courte
279023
S'abonner

L’annonce de préparatifs en vue d’une guerre contre la Russie, faite par la Marine ukrainienne, ne fera qu’accentuer les tensions, c’est une bêtise, selon Moscou.

Le Kremlin considère les propos du commandant en chef de la Marine ukrainienne, Oleksij Nejizpapa, sur une possibilité de guerre entre la Russie et l’Ukraine, comme une bêtise et une tentative de faire monter la tension, a déclaré lundi 6 juillet Dmitri Peskov, porte-parole du Président russe.

«C’est vraiment bête, cela ne fait qu’attiser l’hystérie antirusse en Ukraine», a indiqué M.Peskov.

Selon lui, de telles déclarations ne contribuent pas à l’amélioration de la situation dans le sud-est de l’Ukraine.

Le député à la Douma Viatcheslav Nikonov a pour sa part considéré que de tels propos étaient soit une provocation, soit démontraient le manque d’intelligence de leur auteur.

Kiev prépare-t-il une guerre pour la Crimée?

Le commandant en chef de la Marine ukrainienne, Alexeï Nejizpapa, a déclaré lundi 6 juillet dans une interview que l’Ukraine s’apprêtait à «récupérer» la Crimée et se préparait à une guerre contre la Russie. «Il y aura beaucoup de pertes, tant parmi nos soldats que parmi les civils», a-t-il avancé.

Le commandant en chef a également mentionné le système de missiles ukrainien RK-360MT Neptune, qui, selon lui, peut «atteindre» la ville criméenne de Sébastopol depuis l'Ukraine continentale.

Le commandant a en outre estimé que l’armée russe pourrait attaquer la région ukrainienne de Kherson pour relancer le transit de l’eau du Dniepr par le canal de Crimée du Nord. Auparavant, l’Ukraine assurait jusqu’à 85% des besoins de la Crimée en eau douce via ce canal. Mais après la réunification de la Crimée avec la Russie en 2014 suite à un référendum, Kiev a coupé l’approvisionnement.

Lire aussi:

Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
La Chine annonce des mesures de rétorsion ciblant les États-Unis
Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Tags:
Oleksij Nejižpapa, Crimée, guerre, Ukraine, Russie, Dmitri Peskov
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook