International
URL courte
18276
S'abonner

Positif au Covid-19, le Président brésilien a partagé une vidéo le montrant absorber une dose d'hydroxychloroquine. Dans son cas, il assure que le traitement est efficace. Jair Bolsonaro a admis qu’il pensait être contaminé, avant même l’apparition des symptômes.

Jair Bolsonaro, qui a confirmé avoir été testé positif au Covid-19, a fait l’éloge de son traitement à l'hydroxychloroquine, dans une vidéo postée sur son compte Facebook.

Les images montrent le Président brésilien avaler un comprimé avec un verre d’eau, avant d’expliquer les bienfaits du traitement sur sa personne. Même s’il admet que la science n’a pas tranché la question, Bolsonaro assure que l’l'hydroxychloroquine fait effet dans son cas, et dire faire confiance au remède.

«Je prends ici une troisième dose d'hydroxychloroquine. Je me sens très bien. Mais aujourd’hui je vais encore mieux que samedi. Donc c’est sûr, ça marche. Nous savons qu’il existe d’autres remèdes, qui peuvent aider à combattre le coronavirus. Nous savons qu’aucun n’a son efficacité scientifiquement prouvée. Mais je suis une personne avec qui cela fonctionne», a déclaré Bolsonaro dans cette vidéo.

Pas ressenti de symptômes?

En mars dernier, des rumeurs avaient déjà circulé sur une possible infection du Président au coronavirus. Jair Bolsonaro avait alors démenti, accusant les médias de colporter de «fausses informations». 

Le chef de l’État a  finalement admis avoir contracté le Covid-19, ce 7 juillet. Dans une conférence de presse, il a expliqué qu’il pensait avoir été contaminé, sans en ressentir les symptômes.

Les positions du dirigeant brésilien sur la pandémie avaient déjà fait polémique par le passé. En particulier lors du limogeage de son ministre de la Santé, en avril dernier, alors que celui-ci préconisait des mesures de confinement et de distanciation sociale.

Lire aussi:

Erdogan accuse Macron de «régler des comptes avec l’islam et les musulmans»
«La lutte contre l’islamisme radical ne plaît pas à tous»: le drôle de limogeage d’un commissaire des Yvelines
Le nombre de contaminations journalières en France bondit de nouveau au-dessus de 20.000
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Tags:
Brésil, chloroquine (chloroquinine), hydroxychloroquine, Covid-19, Jair Bolsonaro
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook