International
URL courte
29545
S'abonner

Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a déclaré que les États-Unis restaient «le leader mondial dans la lutte contre la pandémie» lors d’un point de presse qu’il a tenu le 8 juillet. Cette annonce tombe au moment où le pays vient de dépasser officiellement les trois millions de contaminations par le coronavirus.

Alors que le 3 juillet, les États-Unis ont enregistré leur pire journée en matière de nouveaux cas de Covid-19 avec 57.000 signalements, le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a réaffirmé que les États-Unis restaient le leader incontesté quant au combat contre cette maladie, lors d’un point de presse le 8 juillet.

«Certes, les États-Unis restent le leader mondial dans la lutte contre la pandémie. Cela va presque de soi», a-t-il déclaré en répondant à une des questions des journalistes ce mercredi.

Les yeux de tous «sont rivés sur les USA»

D’après lui, le monde entier a les yeux tournés vers «les meilleurs scientifiques, chercheurs et praticiens» qui proposent les solutions techniques afin d’endiguer la propagation du virus, à l’aide de «produits thérapeutiques ou [de] vaccins». «Que ce soit en Asie Centrale ou en Afrique, leurs yeux sont rivés sur les États-Unis», a-t-il conclu.

«Il n’y a aucun doute que les États-Unis étaient et restent le leader mondial s’agissant non seulement de la pandémie mais aussi du système mondial d’infrastructures», a estimé Mike Pompeo.

Le «roi des respirateurs»

Auparavant, c’est le Président Donald Trump qui a déclaré que les États-Unis étaient le leader mondial de la lutte contre la pandémie en pointant du doigt les succès américains dans le dépistage et le traitement du Covid-19. Le chef d’État a à plusieurs reprises qualifié son pays de «roi des respirateurs», et a déclaré qu’il produisait des équipements dans des quantités qui dépassaient ses propres besoins.

Trois millions de cas

Selon les chiffres de l'université Johns-Hopkins, les États-Unis ont dépassé mercredi 8 juillet les trois millions de cas de Covid-19, ce qui fait d’eux le pays le plus touché au monde. À ce jour, il s’agit en outre du plus endeuillé par la pandémie: près de 131.600 Américains ont perdu la vie des suites de cette maladie.

Lire aussi:

Voici pourquoi il vaut mieux poser votre smartphone l'écran vers le bas
Elon Musk déclare que les extraterrestres ont bâti les pyramides, l’Égypte lui répond
Macron aurait été «furieux» contre Sarkozy pour une affaire de rachat de médias par Bolloré
Tags:
États-Unis, Covid-19, Mike Pompeo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook