International
URL courte
466
S'abonner

Dubaï a achevé un programme visant à former des chiens pour qu’ils détectent les malades atteints du Covid-19. Un projet qui coïncide avec la réouverture prochaine des frontières du pays.

Les Émirats arabes unis vont mettre en place une brigade canine pour détecter les cas de Covid-19, rapporte le ministère de l’Intérieur, qui a partagé une vidéo sur Twitter. 

Les chiens ont été formés pendant deux semaines pour apprendre à repérer les personnes contaminées grâce à leur odorat. L’apprentissage s’est effectué à partir d’échantillons de sueur prélevés sur des patients infectés.

Le ministère de l’Intérieur assure que le taux de précision avoisine les 92%. Les brigades canines seront déployées dans les aéroports et aux différents autres points d’entrée du territoire.

«Nous sommes l’un des premiers pays à mettre en œuvre ce projet et à entraîner nos chiens à détecter le Covid-19. C’est une ligne de défense supplémentaire, ajoutée aux défenses déjà en place dans les aéroports et autres points d’entrée du pays», explique le capitaine Hamad al-Hammadi, du ministère de l’Intérieur.

Réouverture progressive des frontières

Les autorités ont par ailleurs décidé d’utiliser des chiens pour détecter d’autres maladies, comme la tuberculose ou le paludisme.

Ces mesures interviennent alors que Dubaï prévoit une réouverture progressive de ses frontières aux étrangers. Dès le 7 juillet, les touristes pourront de nouveau entrer sur le territoire, s’ils sont en possession d’un certificat de test négatif au coronavirus.

D’après le ministère de la Santé, plus de 53.000 cas ont été enregistrés dans le pays depuis le début de la pandémie, pour 327 décès.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
tourisme, paludisme, chiens, Covid-19, Dubaï, Émirats Arabes Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook