International
URL courte
Par
L'ancienne basilique Sainte-Sophie d'Istanbul transformée en mosquée (15)
152724
S'abonner

Recep Tayyip Erdogan a déclaré que la position de pays étrangers à propos de la transformation de l’ancienne basilique chrétienne Sainte-Sophie en mosquée n’aura aucun effet sur la décision des autorités turques.

Ankara ne prend pas en considération les avis d’autres pays en ce qui concerne le changement de statut de l’ancienne basilique byzantine Sainte-Sophie d’Istanbul et sa conversion en mosquée, a déclaré samedi 11 juillet le Président turc cité par l’agence de presse Anadolu.

«La Turquie a décidé de changer le statut de Sainte-Sophie, la transformant de musée en mosquée, à la demande du peuple. L’avis d’autres pays ne peut pas influer sur notre décision», a indiqué M.Erdogan.

Selon lui, ceux qui critiquent la Turquie et «son droit souverain» de modifier le statut de l’ancienne basilique «ne peuvent pas lutter contre l’islamophobie sur leur territoire».

Sainte-Sophie accueillera bientôt les musulmans

Le Conseil d'État turc, plus haut tribunal administratif du pays, a annulé le 10 juillet une décision gouvernementale de 1934 qui conférait à Sainte-Sophie d’Istanbul le statut de musée. Le même jour, Recep Tayyip Erdogan a signé un décret remettant le site au Département turc des affaires religieuses. D’après le Président, Sainte-Sophie sera ouverte aux prières musulmanes en tant que mosquée le 24 juillet.

Les représentants de nombreux pays et églises chrétiennes ont protesté contre cette décision qui touche un symbole de la Turquie laïque et ancien phare de la chrétienté orientale.

La Grèce et les États-Unis ont également appelé les autorités turques à conserver Sainte-Sophie comme musée.

Sainte-Sophie d’Istanbul

Érigée de 532 à 537 par les Byzantins qui y couronnaient leurs empereurs, Sainte-Sophie a été une basilique chrétienne pendant plus de 1.000 ans.

Après la prise de Constantinople par les Ottomans et la chute de l'Empire byzantin en 1453, elle a été transformée en mosquée.

Mais avec le décret de 1934 du fondateur de l'État turc moderne, Kemal Atatürk, l'édifice est devenu un musée. Ses peintures murales et mosaïques chrétiennes recouvertes de lait de chaux ont été progressivement dévoilées.

En 1985, la basilique a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco. En 2019, M.Erdogan a qualifié la transformation de Sainte-Sophie en musée de «très grosse erreur». Le 29 mai, la sourate Al-Fath du Coran a été prononcée à l’intérieur de la basilique à l'occasion de l’anniversaire de la chute de Constantinople au XVe siècle.

Dossier:
L'ancienne basilique Sainte-Sophie d'Istanbul transformée en mosquée (15)

Lire aussi:

Plusieurs explosions entendues à Minsk
«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
Premier mort lors des manifestations à Minsk
Tags:
Turquie, mosquée, Sainte-Sophie d'Istanbul, Recep Tayyip Erdogan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook