International
URL courte
18627
S'abonner

Des affrontements se sont produits ce dimanche 12 juillet à la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan qui fait état de deux morts dans les rangs de son armée.

L’Azerbaïdjan et l’Arménie se sont mutuellement accusés d'avoir déclenché ce dimanche 12 juillet une attaque militaire à leur frontière qui a fait deux morts et cinq blessés dans les rangs de l’armée azerbaïdjanaise, selon les données présentées par Bakou.

«Les forces arméniennes soutenues par l’artillerie sont passées à l’offensive avant de se replier après une contre-attaque, subissant des pertes. Côté azerbaïdjanais, deux militaires ont été tués et cinq autres blessés», fait savoir dans un communiqué le ministère azerbaïdjanais de la Défense.

D’après le document, les combats se sont déroulés dans la région de Tavouch, dans le nord-est de l’Arménie. De son côté, Erevan a imputé à Bakou une «attaque à l’artillerie visant à la prise de positions» arméniennes.

Conflit de longue date

Les deux pays sont en conflit depuis près de 30 ans pour le contrôle de la région azerbaïdjanaise du Nagorny-Karabakh qui a unilatéralement proclamé son indépendance en 1991 avec le soutien de l’Arménie.

La guerre qui s’en est ensuivie a fait près de 30.000 morts avant qu’un cessez-le-feu ne soit signé en 1994. Les négociations en vue d’un traité de paix sont depuis menées sous l’égide d’un groupe de médiateurs internationaux coprésidé par la Russie, la France et les États-Unis.

Lire aussi:

Rouen: sept policiers hors service agressés par une vingtaine de jeunes individus
L’UE ne reconnaît pas les résultats de la présidentielle en Biélorussie
Maroc: ce mal criminel attaque les enfants dans un silence de plomb
Tags:
Haut-Karabakh, Azerbaïdjan, Arménie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook