International
URL courte
91154
S'abonner

Une jeune Américaine, qui avait un fils de trois ans, a été tuée après une dispute avec des manifestants du mouvement Black Lives Matter à Indianapolis, rapporte Fox News.

Alors que le débat sur le racisme ne cesse de gagner en intensité aux États-Unis, Fox News raconte l’histoire d’une jeune femme abattue début juillet à Indianapolis, après une dispute avec des manifestants du mouvement Black Lives Matter.

Selon les informations de la chaîne de télévision, Jessica Doty Whitaker, 24 ans, se promenait avec son compagnon et deux autres amis lorsque l’un d’eux a utilisé une injure raciste. Celle-ci a été entendue par un autre groupe de personnes qui s’est alors approché des promeneurs.

Le compagnon de la défunte, Jose Ramirez, raconte qu’une dispute s’en est ensuivie, lors de laquelle soit Mme Whitaker, soit l’un de ses amis a lancé «All lives matter» («Toutes les vies comptent»).

Elle avait un fils de trois ans

Bien que la confrontation n’ait abouti à aucune violence immédiate, plus tard, alors que les quatre amis avaient repris leur route, un autre groupe a ouvert le feu à leur passage, blessant mortellement la jeune femme avant de s’enfuir.

Sur Facebook, le père de Jessica a écrit que «plusieurs assaillants noirs» avaient abattu sa fille et exigé que justice soit rendue. Jose Ramirez, de son côté, souligne que sa compagne «avait un fils de trois ans qu’elle aimait profondément».

Fox News affirme ne pas avoir reçu de commentaire de la police à ce sujet, en dépit de ses nombreuses requêtes.

Lire aussi:

La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Un maire français frappé au visage et attaqué avec un feu d’artifice
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Tags:
Fox News, États-Unis, Black Lives Matter
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook