International
URL courte
22667
S'abonner

Un chasseur F-16 Viper de l’Armée de l’air américaine s’est écrasé lundi 13 juillet au soir au moment de l’atterrissage à la base aérienne de Holloman. Le pilote a réussi à s’éjecter et n’a reçu que de légères blessures.

La 49e Escadre de l’US Air Force déployée à la Holloman Air Force Base au Nouveau-Mexique a annoncé via Facebook le crash d’un avion de chasse lors d’un atterrissage.

«Un F-16 Viper de l’US Air Force affecté à la 49e Escadre s'est écrasé lors de l'atterrissage à l’Holloman Air Force Base à environ 18h00 (2h00 à Paris) aujourd'hui. Le seul pilote à bord s'est éjecté avec succès et est actuellement traité pour des blessures mineures», indique le communiqué.

Le document précise que les services d’urgence sont intervenus et que des détails supplémentaires seront publiés dès qu’ils seront disponibles.

Deux crashs de F-16 en deux semaines

Il s’agit du deuxième crash d’un F-16 aux États-Unis en deux semaines.

Le 30 juin, il a été annoncé qu’un F-16 s’était crashé en Caroline du Sud et que son pilote était décédé.

L’avion, un F-16CM Fighting Falcon, faisait partie de la 20e Escadre de chasse de la Shaw Air Force Base. Au moment de l’accident il effectuait une mission d'entraînement de routine avec un pilote à bord.

Lire aussi:

«L'Europe est devenue la chambre à gaz de George Soros», affirme un responsable hongrois
Seul et en civil, un gendarme met en déroute une vingtaine d’individus qui tabassent un jeune
Le médecin de Maradona inculpé pour homicide involontaire
Tags:
atterrissage, crashs, Nouveau-Mexique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook