International
URL courte
7305
S'abonner

Une nouvelle plainte portant sur la confidentialité des données et visant Alphabet Inc., la société mère de Google, a été déposée par le cabinet juridique Boies Schiller Flexner LLP, rapporte Reuters. Le géant américain est accusé de surveiller les activités des applications de ses clients, même si ceux-ci y renoncent dans les paramètres.

Une action en justice contre Alphabet Inc., la société mère de Google, a été intentée aux États-Unis, rapporte Reuters. Dans cette plainte concernant la confidentialité des données, l’entreprise américaine basée en Californie est accusée de suivre les activités des utilisateurs enregistrées via différentes applications et ce, même quand ceux-ci ont refusé de donner leur autorisation, précise le média.

C’est le cabinet juridique new-yorkais Boies Schiller Flexner LLP qui est à l’origine de cette démarche. La firme représente des intérêts d’un groupe de plaignants, selon Reuters.

Google n'a pas encore répondu à la demande de commentaire adressée par le média.

Firebase de Google

«Même lorsque les consommateurs suivent les instructions de Google lui-même et désactivent le suivi des "Web & App Activity" dans leurs "Privacy Controls", Google continue néanmoins d'intercepter les communications et les informations personnelles des consommateurs concernant l'utilisation des applications et leur navigation», détaille la plainte en question, citée par Reuters.

D’après la plainte, la collecte de données est possible via Firebase de Google, un ensemble de services d'hébergement pour n'importe quel type d'application qui appartient à Alphabet Inc. Google utilise certaines données de Firebase pour améliorer ses produits et personnaliser les annonces et d’autres contenus visant les consommateurs, fait savoir l'agence de presse.

Une nouvelle plainte

En juin, ce même cabinet d'avocats établi à New York a déjà porté plainte en imputant à Alphabet Inc de surveiller l’activité des utilisateurs du navigateur Chrome même quand ceux-ci utilisaient le mode incognito, rappelle Reuters.

Enfin, la plainte déposée auprès d’un tribunal de district des États-Unis à San Jose accuse Google de violer la loi fédérale sur les écoutes téléphoniques ainsi que la loi californienne sur la vie privée, ajoute le média.

Lire aussi:

«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
La police marocaine attaquée en tentant d’arrêter un trafiquant présumé, 20 kg d’or saisis - photos
Un couple de sexagénaires agresse une caissière qui leur demande de porter un masque dans les Vosges
Tags:
Google, Alphabet, confidentialité des données
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook