International
URL courte
51910
S'abonner

Une altercation a eu lieu entre les forces de l’ordre et des manifestants à Brooklyn. Plusieurs policiers ont été blessés, dont Terence Monahan, chef du département de la police new-yorkaise.

Terence Monahan, le chef du département de la police new-yorkaise, a été blessé lors d’une manifestation contre le racisme et les violences policières, rapporte ABC 7.

Les événements se sont produits alors que deux cortèges de manifestants se faisaient face, à Brooklyn. L’un pro-police, l’autre réclamant le démantèlement des forces de l’ordre («Defund Police»). Terence Monahan marchait avec le cortège pro-police, en compagnie d’officiers de son bureau, lorsqu’il a été pris à partie. Certains de ses officiers ont reçu des coups de bâtons.

«Trois policiers ont été brutalement attaqués par des manifestants traversant le pont de Brooklyn. Des policiers ont été grièvement blessés», a indiqué la police de la ville sur Twitter.

Blessures légères

Le chef du département de la police a eu un doigt cassé dans l’altercation, mais ses jours ne sont pas en danger, selon le New York Post. 

Lui et les autres officiers blessés ont été emmenés à l’hôpital. Au moins seize personnes ont été interpellées.

Les heurts entre manifestants et forces de l’ordre se sont multipliés ces derniers jours, notamment dans le quartier de Brooklyn. Récemment, la publication d’une vidéo montrant un policier utiliser son Taser sur un militant de Black Lives Matter dans ce secteur avait fait polémique.

Lire aussi:

La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Tags:
New York Police Department (NYPD), manifestation, Brooklyn, New York, Black Lives Matter
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook