International
URL courte
13832
S'abonner

La Maison-Blanche pourrait sévir à l’encontre de TikTok et WeChat, applications chinoises soupçonnées de transmettre les données personnelles d’utilisateurs Américains au gouvernement chinois, dans les prochaines semaines. Cette annonce à la presse a été faite par Mark Meadows, chef de cabinet du Président des États-Unis depuis Atlanta.

Des mesures visant TikTok et WeChat, ces entreprises chinoises dans le collimateur du Président américain depuis un certain temps, pourraient être prises par l’administration Trump dans les semaines à venir, a déclaré à la presse Mark Meadows, chef de cabinet de la Maison-Blanche, mercredi 15 juillet. En évoquant ce sujet, l’homme a par ailleurs pointé du doigt la collecte des données de citoyens américains par «un adversaire étranger».

«Il y a un certain nombre de responsables de l'administration qui examinent le risque pour la sécurité nationale en ce qui concerne TikTok, WeChat et d'autres applications qui ont le potentiel d’être exposés à la sécurité nationale, en particulier en ce qui concerne la collecte d'informations sur les citoyens américains par un adversaire étranger», a-t-il déclaré aux journalistes depuis Atlanta avant son vol pour Washington.

«Je ne sais pas s'il y a un délai auto-imposé pour agir, mais je dirais qu’il s’agit de semaines, pas de mois», a-t-il ajouté.

TikTok bientôt interdit aux USA?

Une éventuelle interdiction de TikTok a déjà été évoquée par plusieurs responsables américains. Ainsi le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a déclaré envisager d’interdire l’application aux États-Unis, lundi 6 juillet sur Fox News. Le lendemain, Donald Trump a confirmé que son administration examinait cette option dans une interview avec la journaliste Greta Van Susteren. Washington estime que les données personnelles des utilisateurs du réseau social sont transmises aux autorités chinoises.

TikTok est une application mobile de partage de vidéos lancée en septembre 2016 par l'entreprise chinoise ByteDance. Le réseau social ne cesse de gagner en popularité à travers le monde. Très populaire en Chine, WeChat est une application mobile de messagerie textuelle et vocale développée par le géant chinois Tencent Holdings Limited.

Lire aussi:

Fraude sociale: les milliards perdus de la Sécu
«Le port du masque ne sert absolument à rien», lance une conseillère municipale à Nice, causant une polémique
Covid-19 en Île-de-France: «On assiste à une inversion de l'épidémie»
Les USA échouent à imposer leurs vues sur l’Iran au Conseil de sécurité de l’Onu
Tags:
WeChat (service de messagerie), TikTok, États-Unis, données
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook