International
URL courte
91854
S'abonner

Suite à l’acquisition par la Turquie de systèmes de défense antiaérienne russes S-400, des membres du Congrès des États-Unis ont proposé de reconnaître cette transaction comme «significative» et de décréter des sanctions contre Ankara.

Une proposition de sanctionner la Turquie, pays membre de l’Otan, pour son achat de systèmes de missiles russes S-400 a été formulée par des membres du Congrès américain.

Intitulé Loi pour contrer l’exportation d’armements russes, le projet a été présenté par les membres du Congrès Adam Kinzinger, Abigail Spanberger et Michael McCaul. Il propose de reconnaître les livraisons en tant que «transaction significative». En vertu de la loi américaine en vigueur, ce type de marchés nécessitant l’introduction de sanctions.

Ladite proposition a été publiée sur le site Web d’Adam Kinzinger.

S-400 pour Ankara

Les relations entre Washington et Ankara se sont détériorées en raison de l’achat de systèmes de défense antiaérienne S-400 russes. Après avoir refusé de renoncer à leur livraison en 2019, la Turquie a été suspendue du programme américain sur les avions de combat F-35.
 

Lire aussi:

Erdogan appelle Macron à subir un «examen de santé mentale» vu son avis sur les musulmans de France
Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
«On va te décapiter la tête»: le maire du VIIIe à Lyon menacé - photos
Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Tags:
États-Unis, sanctions, Turquie, S-400
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook