International
URL courte
Par
1491
S'abonner

Des chasseurs de la Flotte russe du Nord ont décollé ce vendredi 17 juillet pour intercepter un avion de renseignement Lockheed P-3C Orion qui s’approchait de la frontière russe dans la région de la mer de Barents, fait savoir la Défense russe.

Le ministère russe de la Défense a informé ce vendredi 17 juillet de l’interception d’un avion de renseignement qui survolait la mer de Barents, à proximité de la frontière russe.

«Le 17 juillet, les moyens de contrôle de l’espace aérien au-dessus de la mer de Barents ont repéré un avion de renseignement P-3C Orion du Royal Norwegian Air Force. L’avion a été escorté par les forces de l’armée de l’air russe et de la défense antiaérienne de la Flotte du Nord», indique un communiqué.

Les précédentes interceptions

Le 14 juillet, la Défense russe a fait état de plusieurs avions de reconnaissance qui se dirigeaient vers la frontière de la Russie. Il s’agissait alors d’un R-3C Orion norvégien qui survolait la mer de Barents ainsi que d’un R-8A Poseidon de l'US Navy, d’un avion de reconnaissance RС-135 de l'US Air Force et d’un drone MQ-9A Reaper de l'US Air Force qui ont été repérés au-dessus de la mer Noire.

Tous ces avions ont été escortés par des chasseurs de la Flotte du Nord et de la région militaire Sud.

Lire aussi:

«Le port du masque ne sert absolument à rien», lance une conseillère municipale à Nice, causant une polémique
Fraude sociale: les milliards perdus de la Sécu
Covid-19 en Île-de-France: «On assiste à une inversion de l'épidémie»
Tags:
États-Unis, Russie, Norvège, mer de Barents
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook