International
URL courte
4244
S'abonner

La Généralité de Catalogne étudie la possibilité d’engager des poursuites à l’encontre de l’ex-roi d’Espagne Juan Carlos Ier qui aurait reçu un «cadeau» de 100 millions de dollars du gouvernement saoudien.

Les autorités catalanes envisagent de porter plainte contre l’ex-roi d’Espagne Juan Carlos Ier qui a abdiqué en 2014 pour laisser le trône à son fils Felipe VI suite à des soupçons de corruption, annonce le service de presse de la Généralité de Catalogne.

«Le Président de la Généralité Quim Torra […] a ordonné d’étudier la possibilité de déposer une plainte contre Juan Carlos de Borbón, de Corinna zu Sayn-Wittgenstein-Sayn et de tous ceux qui auraient été impliqués dans les activités de corruption menées par l’ex-chef d’État espagnol et son entourage», indique la Généralité.

Selon M.Torra, la maison royale espagnole doit assumer ses responsabilités dans le cadre de l’affaire de façon séparée, en tant que personne morale indépendante.

Le roi rattrapé par son compte suisse

Auparavant, la justice suisse avait communiqué en commission rogatoire des documents qui mettent en évidence les efforts de l’ancien souverain pour dissimuler sa fortune placée en Suisse et ainsi échapper aux contrôles du fisc espagnol.

Selon les informations rapportées par les médias européens, il s’agit notamment d’un «cadeau» de 100 millions de dollars reçu en 2008 du gouvernement saoudien et qui aurait été ensuite déplacé d’un compte à l’aide de prête-noms et de sociétés écrans situées dans des paradis fiscaux.

Pour sa part, le parquet anticorruption espagnol lie cet argent à une commission illégale versée en marge d’un contrat obtenu par des entreprises espagnoles en Arabie saoudite.

Lire aussi:

La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Un maire français frappé au visage et attaqué avec un feu d’artifice
Tags:
Arabie Saoudite, roi Juan Carlos, Quim Torra, corruption, Espagne, Catalogne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook