International
URL courte
269
S'abonner

Le Président américain a annoncé avoir décidé de remplacer ses rassemblements de campagne par des meetings téléphoniques en raison de la pandémie de Covid-19, relate CNN.

Les rassemblements organisés par Donald Trump en prévision de la présidentielle de 2020 céderont leur places aux «télé-meetings», a annoncé le Président sortant à ses électeurs dans le Wisconsin qui ont été contactés par téléphone lors de la première réunion du genre.

«Je voulais être avec vous, et cela remplace vraiment nos meetings que nous aimons tant. Nous nous en sortons très bien avec le traitement [du Covid-19, ndlr] et vaccins, mais jusqu'à ce que cela soit réglé, il sera difficile d’avoir ces grands rassemblements massifs, donc j’organise des meetings téléphoniques. Nous les appellerons les meetings de Trump, mais nous le ferons par téléphone», a exposé M.Trump dont les propos ont été diffusés par la chaîne de télévision CNN.

Un calendrier perturbé par la pandémie

Les meetings ont été l’un des outils les plus efficaces de la précédente campagne électorale de Trump. Depuis le lancement de celle pour la présidentielle de 2020, le chef d’État américain n'a tenu que quelques manifestations suite aux mesures sanitaires adoptées à cause de la pandémie. Le rassemblement du 20 juin à Tulsa, dans l’Oklahoma, le premier a été le premier depuis le début du confinement en mars. Plus de 6.000 personnes y étaient présentes, d’après les médias américains qui affirment que les règles de distanciation sociale n’ont pas été respectées.

Six membres du comité chargé d’organiser le meeting de Tulsa ont été testés positifs au Covid-19, a annoncé le directeur de la communication de la campagne de Donald Trump. D’après le Washington Post, plusieurs dizaines d'officiers des services secrets présents à Tulsa ont reçu l'ordre de se mettre à l’isolement pendant 14 jours après que deux de leurs collègues ont été dépistés positifs au nouveau coronavirus.

Les États-Unis durement impactés

Le 17 juillet, les États-Unis ont pour le troisième jour consécutif enregistré un record de nouveaux cas de Covid-19 signalés en 24 heures, avec 77.638 personnes contrôlées positives, a annoncé l’université Johns-Hopkins.

Contrairement aux recommandations officielles, M.Trump a assisté à des manifestations publiques sans masque de protection à plusieurs reprises. Cela lui a valu des critiques de ses rivaux politiques et d’internautes. La seule fois où il a enfilé un masque, c’était à l’occasion de sa visite le 12 juillet à l'hôpital militaire Walter Reed, dans la banlieue de Washington.

Lire aussi:

Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Macron au Liban: cette «déambulation dans les rues ressemblait plus à une campagne à l’adresse des Français»
Une pétition demande un placement du Liban sous mandat français pendant dix ans
Tags:
campagne électorale, coups de téléphone, États-Unis, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook