International
URL courte
11241
S'abonner

Le roi Salmane d’Arabie saoudite a été hospitalisé à Riyad après une inflammation de la vésicule biliaire, a rapporté la presse d’État saoudienne. Dirigeant le pays depuis 2015, ce souverain de 84 ans devrait subir plusieurs examens médicaux.

Lundi 20 juillet, Salmane ben Abdelaziz Al Saoud, roi d’Arabie saoudite, a été admis dans un hôpital spécialisé à Riyad pour une série de tests à cause d’une inflammation de la vésicule biliaire, a indiqué l’agence de presse saoudienne SPA, citant un communiqué du bureau du monarque.

Aucun détail n’a été donné sur les éventuelles opérations que pourraient subir le souverain de 84 ans, à la tête du pays depuis 2015. Le Premier ministre irakien, Mustafa al-Kadhimi, a néanmoins décidé de reporter sa visite prévue dans la capitale saoudienne, selon une déclaration du ministre saoudien des Affaires étrangères.

Le roi Salmane, après avoir gouverné la région de Riyad pendant plus de 50 ans, a accédé au titre de prince héritier et de vice-premier ministre d’Arabie saoudite à partir de 2012, avant de devenir roi deux ans et demi plus tard.

Impliqué dans un conflit avec le Yémen pour lequel il a été largement critiqué par la communauté internationale, il a également entrepris une consolidation du pouvoir en réalisant une purge parmi les hauts dignitaires royaux et les hommes d’affaires accusés de corruption.

Quid du prince héritier?

Son successeur au trône est le prince héritier Mohammed ben Salmane, lequel s’est déjà attiré les éloges pour avoir assoupli certaines restrictions sociales, notamment en termes de droits des femmes, dans un royaume historiquement conservateur, a indiqué Al Jazeera.

Il a néanmoins essuyé lui aussi d’intenses critiques internationales pour son lien présumé avec l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi en 2018. Il a nié en avoir donné l’ordre mais a déclaré en assumer «l’entière responsabilité» en tant que vice-Premier ministre du royaume.

Lire aussi:

À deux doigts de la mort: une nouvelle vidéo choc de violences policières publiée par Mediapart
Trump réagit à la fracture du pied de Biden
Un contrôleur de tram poignardé pour avoir demandé à des filles de porter un masque
Joe Biden se fracture le pied en jouant avec son chien - images
Tags:
critiques, Mohammed Ben Salman, Arabie Saoudite, examen médical, hospitalisation, Salmane ben Abdelaziz al-Saoud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook