International
URL courte
Crash d’un Boeing ukrainien en Iran (51)
8240
S'abonner

Les données contenues dans les deux boîtes noires du Boeing ukrainien abattu en janvier en Iran ont été téléchargées avec succès, a annoncé le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) français.

Les experts ont extrait dans un laboratoire près de Paris les données des boîtes noires du Boeing ukrainien abattu en janvier au-dessus de Téhéran, rapporte l'AFP qui cite le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) français.

Selon le BEA, les données des deux boîtes noires, qui enregistrent les conversations entre pilotes et les paramètres de vol, «ont été téléchargées avec succès» avant d'être remises au bureau iranien AAIB qui dirige l'enquête de sécurité dans laquelle le BEA agit comme prestataire technique.

Outre les Iraniens, des membres du Bureau d'enquête américain NTSB, de Boeing, de l'Organisation de l'aviation civile internationale, du motoriste Safran et des bureaux d'enquête britannique, suédois et canadien assistent aux opérations, indique l'AFP.

Le «groupe de coordination» des pays, dont des ressortissants sont morts dans le crash (Canada, Royaume-Uni, Ukraine, Suède et Afghanistan), a observé dans un communiqué commun que la livraison des enregistreurs de vol au BEA était «attendue depuis longtemps et [ne constituait] qu'une étape en vue de compléter l'enquête de sécurité».

176 morts

Les forces armées iraniennes ont reconnu le 11 janvier avoir abattu «par erreur» trois jours plus tôt le Boeing assurant le vol PS 752 d'Ukraine International Airlines entre Téhéran et Kiev, peu après son décollage de l'aéroport international de Téhéran.

Le drame a coûté la vie aux 176 personnes à bord de l'appareil, en majorité des Iraniens et des Canadiens, pour beaucoup binationaux.

Dossier:
Crash d’un Boeing ukrainien en Iran (51)

Lire aussi:

Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
L’avocat de Trump présente au Sénat de Géorgie une première vidéo de «preuve» de fraude électorale
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Tags:
Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) français, crash d'avion, France, boîte noire, Boeing, Ukraine, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook