International
URL courte
41529
S'abonner

Un inconnu armé a pris en otages ce mardi un bus avec une vingtaine de passagers dans le centre de Loutsk, dans l'ouest de l'Ukraine. Quelques heures plus tard, les forces de l'ordre ont donné l'assaut et arrêté le terroriste.

Les forces de l'ordre ukrainiennes ont pris d'assaut mardi 21 juillet dans la ville de Loutsk le bus où un homme armé détenait une vingtaine d'otages depuis le début de la journée, relatent les médias.

Les 13 otages qui se trouvaient dans le bus au moment de l'assaut ont été libérés et le terroriste arrêté. Selon le ministère ukrainien de l'Intérieur, les otages sont en vie.

Le Service de sécurité d'Ukraine a qualifié la prise d'otages de Loutsk d'attentat.

Le Président ukrainien a précédemment déclaré qu'il contrôlait personnellement la situation et assuré que tout était fait pour résoudre le problème sans qu'il n'y ait de victimes. Selon un responsable de l'administration présidentielle, M.Zelensky s'est entretenu avec le preneur d'otages qui en a ensuite relâché trois. Avant la libération de ces trois personnes retenues contre leur gré, le Président a posté une vidéo sur Facebook conformément aux exigences du terroriste.

Après l'arrestation du preneur d'otages, la séquence a été supprimée.

Les médias locaux avaient annoncé plus tôt que des explosions avaient retenti sur les lieux.

«Des nouvelles alarmantes de Loutsk. Ce matin, à 9h25, un citoyen a appelé la police locale et a signalé qu'il avait pris en otage un bus. Des coups de feu ont retenti, le bus a été endommagé. Maintenant, l'opération de police "Otage" a été lancée et le SBU [Service de sécurité d'Ukraine, ndlr] a présenté un plan "Boomerang" », a-t-il indiqué sur son compte Facebook.

Après le début de la prise d'otages, le chef de la police nationale Youri Krochko, avait déclaré que l'individu n'entrait pas en contact avec la police, précisant que les forces spéciales étaient prêtes à le neutraliser.

Prise d'otages à Loutsk

La police a bouclé le centre de Loutsk, une ville située à 400 kilomètres à l'ouest de Kiev le 21 juillet après qu'un homme armé a pris le contrôle d'un bus avec une vingtaine de passagers. L'assaillant porte des explosifs, a constaté la police dans un communiqué sur Facebook.

Le bureau du procureur a annoncé que le preneur d'otages menaçait de faire exploser à distance une bombe située à un autre endroit.

Les policiers ont essayé d'entrer en contact avec le forcené. Ils l'ont déjà identifié et ont déclaré qu'il avait exprimé sa frustration à l'égard du «système ukrainien», sur ses pages de réseaux sociaux.

Les médias ukrainiens ont rapporté que des coups de feu avaient retenti sur les lieux. Selon la chaîne de télévision NTA, le terroriste a déclaré que l'état de santé des personnes se trouvant dans le bus n'était pas bon et qu'un otage était blessé.

Lire aussi:

Trump réagit à la fracture du pied de Biden
Joe Biden se fracture le pied en jouant avec son chien - images
Deux doigts d’honneur d’un policier français capturés par Google Maps - images
Un Français assassiné au Mexique pour ses grands crus
Tags:
Ukraine, otage
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook